Coworking et coliving : le gestionnaire de l’espace, véritable orfèvre de l’expérience

Le déploiement d’espace de coworking et de coliving témoigne d’une part de la prise de conscience de l’importance de la rencontre humaine dans une ère digitale et, d’autre part, de la nécessité d’adopter un esprit de service.

Mobilités professionnelles et nomadisme, crise du logement, vies personnelles morcelées et isolement social sont les principaux moteurs du développement du coworking et, plus récemment, du coliving. Bien que la pénurie foncière et la question de la qualification juridique de ce type de produits puissent compliquer son développement, la diffusion de ces nouveaux concepts semble inéluctable car ils répondent aux nouveaux styles de vie mobile, urbain, connecté et tribal. Ce marché initialement investi et porté par les acteurs de la proptech est en pleine croissance et attire aujourd’hui les acteurs traditionnels en quête de relais de croissance.

Lieux d’échanges et de services, ces espaces ré-enchantent l’expérience du travailleur et de l’habitant

Polyfonctionnels, éclectiques et hybrides par essence, ces nouveaux espaces font disparaître les frontières (privé-public, dedans-dehors, individuel-collectif) en redéfinissant la forme, la structure et la fonction des lieux de vie et de travail traditionnels.

Répondant à l’exigence de confort et d’amélioration de la qualité de vie des individus par le partage des ressources, la mutualisation des coûts, la flexibilité et les services qu’ils proposent, ces nouveaux concepts ré-enchantent l’expérience de ceux qui les consomment. Ils adressent en effet une double promesse de convivialité et de lien social qui souscrit aux besoins paradoxaux du consommateur post moderne. : seul et ensemble, ici et ailleurs, réel et virtuel…

Lieu de rencontre et de vie collective tout autant que lieu d’échanges et de services, ces espaces "sociopètes" (hall, 1966) ressemblent à un projet utopique de régénération de la vie sociale. C’est d’ailleurs bien là que résident leur engagement essentiel et l'explication de leur succès.

Le rôle clé du gestionnaire de structure dans le pilotage de l’expérience

La personne en charge du pilotage de ces espaces devient, dès lors, la clé de la réussite du modèle, car c’est sur elle que va reposer l’expérience du client. L’organisation physique de l’espace ne saurait suffire à créer les conditions favorables à la collaboration, aux échanges ou encore au divertissement de ses occupants. Une grande part du succès de tels espaces tient à la personnalité et aux compétences relationnelles de son gestionnaire. Il assure en effet l’ingénierie des relations et à ce titre sa mission est multiple :

·       Aggrégateur - il assemble des personnes, met en scène des lieux pour créer des expériences sociales et professionnelles inédites

·       Régulateur- il ménage les proxémies en instaurant des règles de vie pour assurer une bonne entente entre les personnes et éviter les tensions

·       Community Manager - il maintient le lien et prolonge l’expérience en dehors des frontières physiques du lieu

·       Facilitateur - il est le point de convergence de l’espace : tout le monde le connait et il connait tout le monde. Il est celui qui répond aux problèmes et aux besoins de ses occupants (réparations, mise en relations…)

·       Animateur- il est le GO des lieux, il a en charge le divertissement de ses membres dans le respect de ceux qui ne souhaitent y prendre part.

Ces espaces ne sauraient se réduire à des produits de mobilité. Ce sont avant tout des expériences servicielles qui supposent toutefois des quasi contrats de réciprocité et d’usages partagés qui se fondent sur des valeurs communes. La philosophie du partage et de la coopération de ses membres est donc le soubassement inconscient du modèle.

Pour aller plus loin, suivez le débat intitulé "Coworking, Coliving, nouveaux services, nouveaux usages : les opportunités pour les professionnels", organisé le jeudi 7 novembre 2019 sur le salon RENT.

Coworking et coliving : le gestionnaire de l’espace, véritable orfèvre de l’expérience
Coworking et coliving : le gestionnaire de l’espace, véritable orfèvre de l’expérience

Mobilités professionnelles et nomadisme, crise du logement, vies personnelles morcelées et isolement social sont les principaux moteurs du développement du coworking et, plus récemment, du coliving. Bien que la pénurie foncière et la question de la...