Aviva France crée un fonds de 100 millions d'euros dédié aux start-up de son secteur

Aviva France crée un fonds de 100 millions d'euros dédié aux start-up de son secteur Baptisé Aviva France Ventures, ce véhicule mettra des tickets compris entre 1 et 5 millions d'euros. La solution de téléconsultation H4D est le premier investissement de l'assureur.

Avis aux start-up françaises en quête de financement. Aviva France lance un fonds d'investissement de 100 millions d'euros dédié à l'innovation. Baptisé Aviva France Ventures, ce véhicule réalisera des investissements directs avec des tickets compris entre un et cinq millions d'euros. L'assureur cible des jeunes sociétés françaises ayant plusieurs clients et un produit qui renforce une activité existante d'Aviva France (assurtech, fintech, start-up d'e-santé…). "Nous souhaitons qu'il y ait un lien avec notre stratégie et notre gamme de produits car nous voulons développer des partenariats par la suite avec elles. Ces investissements ne sont pas seulement d'ordre financier", explique Gilles Pavie Houdry, directeur stratégie M&A et investissements innovants chez Aviva France.  

Trois types de technologie sont particulièrement scrutés par l'assureur. "Tout ce qui permet de mieux vendre et supporter le réseau physique, la regtech (ce qui facilite le respect des réglementations, ndlr) et  tout ce qui améliore le service client. Nous voulons par exemple être disponible pour répondre aux clients en dehors des moments où les plateaux sont fermés", illustre Gilles Pavie Houdry.

Premier investissement dans l'e-santé

Une partie de l'enveloppe sera aussi dédiée à des investissements indirects (compris entre 5 et 10 millions d'euros) dans des fonds européens davantage early-stage et dont les business sont complémentaires avec les activités d'Aviva France. "Nous avons des discussions avec des fonds thématiques notamment dans l'intelligence artificielle", précise le dirigeant. Comme pour les investissements directs, il ne s'agit pas seulement de réaliser une opération financière. "Nous cherchons des fonds qui sont composés d'entrepreneurs aguerris et dans une logique de co-développement, et pas des fonds de financiers."

Ce fonds s'inspire d'un autre véhicule lancé par la maison-mère de l'assureur (Aviva Ventures) lancé fin 2015 et avec une enveloppe de 100 millions de livres sterling (112 millions d'euros). Ce dernier a notamment investi dans Owlstone, une société qui développe notamment une technologie de détection de cancer ou encore dans Neos, une start-up spécialisée dans l'assurance habitation connectée.

De son côté, Aviva France Ventures annonce par la même occasion son premier investissement dans H4D, spécialiste de la téléconsultation médicale pour un montant non communiqué mais "qui nous permet d'avoir une place légitime au sein du conseil d'administration." Aviva France compte déployer les cabines de H4D dans ses agences mais n'a pas encore de roadmap précise.

Le fonds n'a pas prévu un nombre d'investissements précis mais espère qu'il "soit rempli d'ici cinq ans", indique Gilles Pavie Houdry.

Et aussi : 

Autour du même sujet

Aviva France crée un fonds de 100 millions d'euros dédié aux start-up de son secteur
Aviva France crée un fonds de 100 millions d'euros dédié aux start-up de son secteur

Avis aux start-up françaises en quête de financement. Aviva France lance un fonds d'investissement de 100 millions d'euros dédié à l'innovation. Baptisé Aviva France Ventures, ce véhicule réalisera des investissements directs avec des...

Annonces Google