N'achetez pas la pire propriété d'un excellent quartier

Lorsqu'un acheteur envisage de vivre dans un quartier, il peut généralement s'offrir mieux que le moins cher. © Sigtrix - Fotolia.com
C'est l'un des adages du marché immobilier qui s'avère faux. Les gens achètent une propriété en sale état à retaper dans une jolie rue pour essayer de la revendre en faisant une plus-value – mais celle-ci vaudra toujours moins que toutes les autres maisons de la rue.
Et personne ne sera jamais intéressé. Pourquoi ? Parce que les gens qui cherchent à vivre dans un beau quartier ont des moyens d'acheter autre chose que des vieilles maisons délabrées. D'ailleurs, les logements constituant les pires 10% de chaque quartier ont les moins bonnes chances de voir leur prix augmenter.
A la place, achetez la bonne maison dans le bon quartier. C’est-à-dire, le quartier le plus cher dans lequel une maison qui n'est pas dans les 10% inférieurs entre dans vos moyens.
Suggestions de contenus