Avoir une bonne tenue de compte

Epargner un peu plus que d'habitude avant la demande de crédit donnera une plus grande marge de négociation. © Goodluz/123RF
Avant d'accorder un prêt, le banquier va regarder les relevés de compte du candidat des trois derniers mois pour s'assurer que ce dernier sait gérer son argent : "Si on arrive avec beaucoup d'achats impulsifs, ça ne va pas nous aider", note Cécile Roquelaure.
"Ce qui fait peur aux banquiers, ce sont les achats récurrents non justifiés – achats de vêtements en ligne par exemple – ou des crédits à la consommation non professionnels."
Une bonne tenue de compte, c'est aussi montrer que l'on est en mesure d'épargner. Ce qui définira le montant des mensualités : "Si vous pouvez épargner 1 500 euros par mois, je n'irai jamais au-delà de 1 000 euros par mois", précise José Zaraya, directeur général de Cyrus Conseil.
Suggestions de contenus