Regarder les contreparties

La banque est aussi intéressée par l'épargne que vous ne mobiliserez pas dans l'apport et que vous pourrez placer chez elle. © Pressmaster/123RF
"La banque achète un client, indique Cécile Roquelaure, d'Empruntis. Elle est très intéressée par tout ce que vous pouvez acheter chez elle."
Assurance auto, maison et autres produits que vous vous engagez à prendre chez elle sont autant d'arguments pour inciter la banque à diminuer le taux de votre emprunt. Elle est aussi intéressée par l'épargne que vous n'investirez pas dans l'apport mais que vous pouvez transférer chez elle. Sans parler de la domiciliation de vos salaires qui, en pratique, est toujours demandée. Tous ces aspects doivent entrer dans le "panier de négociations".
Suggestions de contenus