Prévoir un certain apport

Les banques demandent souvent un apport au moins égal à 10% du prêt. © Kihara/123RF
"Si vous êtes sans apport, vous n'aurez pas de marge de négociation", prévient Cécile Roquelaure.
Théoriquement, il n'y a pas d'apport minimum pour obtenir un crédit immobilier, mais dans la pratique les banques demandent au moins 10% du montant de l'achat. Ce qui correspond généralement aux frais de notaire, de dossier et de garantie. Et plus le rapport sera important, plus vous serez en position de négocier.
Attention toutefois à ne pas investir toutes ses économies dans son apport pour être en mesure de faire face aux imprévus.
Suggestions de contenus