Les prix immobiliers ne sont pas réalistes, estiment les acheteurs de biens de prestige

Les prix immobiliers ne sont pas réalistes, estiment les acheteurs de biens de prestige Les futurs acquéreurs de logements haut de gamme en France sont 56% à trouver que les prix ne correspondent pas à la réalité du marché.

Les prix des biens immobiliers de luxe sont-ils en phase avec la réalité du marché ? Telle est la question posée en exclusivité pour le JDN par le portail d'annonces Lux-Residence.com à 134 futurs acquéreurs de ce segment, à l'occasion d'une table-ronde organisée autour du thème "Perceptions & Réalités du marché de l'immobilier de prestige en France". La réponse est "oui" pour 37% d'entre eux. Plus précisément, 7% ont répondu "tout à fait" et 30% "plutôt". La dernière fois que la question leur avait été posée, fin 2016, les acheteurs potentiels de biens de prestige étaient 45% à trouver que les tarifs étaient réalistes, soit 8 points de plus qu'aujourd'hui. A noter également que la part d'acheteurs convaincus du réalisme des prix immobiliers est plus faible sur le segment des biens de prestige que sur le marché généraliste. Sur ce dernier, 41,6% des candidats à l'accession estiment que les prix des biens correspondent à la réalité du marché, d'après le Baromètre de la négociation immobilière.

A l'opposé, 56% des acheteurs potentiels de biens de prestige considèrent que les tarifs affichés ne sont pas réalistes, les 7% restants ayant préféré ne pas répondre. Toutefois, la majorité d'entre eux (46%) pensent que les prix resteront stables sur ce segment dans les six prochains mois, et seuls 19% parient sur une augmentation des prix. "Même si la majorité des porteurs d'un projet d'achat d'immobilier de prestige ne sont pas en phase avec les prix du marché, ils demeurent très confiants concernant l'aboutissement de leur projet immobilier dans les 12 prochains mois", assure Séverine Amate, directrice de la communication de Lux-Residence.com. Ils sont en effet 81% à se montrer optimistes quant à la concrétisation de leur achat.

Et aussi

Annonces Google