Réduction de coût : les 10 mesures choc de Procter & Gamble

Réduction de coût : les 10 mesures choc de Procter & Gamble Economiser 3 milliards de dollars d'ici 2015 tout en ouvrant 19 usines, c'est possible, selon le géant américain.

En 2011, le géant des produits de grande consommation Procter & Gamble compte grandir de 6%. Dans ses cartons : 250 nouveaux pays ou catégories de produits à investir dans les prochaines années, de l'innovation et 19 projets d'ouvertures d'usine. Un programme coûteux ? Certes, mais le groupe n'en entend pas moins réduire ses coûts de 3 milliards de dollars d'ici 2015. Voici comment, avec les 10 mesures phares de son plan "Réduction des coûts et amélioration de la productivité".

pantene
Le nouveau flacon du shampoing Pantène, à base de canne à sucre, a permis d'économiser 75% d'énergie fossile pour sa fabrication. © P&G

1/ Diviser par deux le nombre de ses process de production, pour passer de 550 en 2008 à 150 d'ici 2014. Economie attendue : 50 millions de dollars pour l'ensemble du groupe.

2/ Réduire le nombre de références. Le nombre de marques de produits pour les salons de coiffure sera par exemple divisé par trois :  120 marques en 2008 à moins de 20 marques en 2014.

3/ Réduire la quantité de formules et de matériel utilisés. Aujourd'hui, la compagnie travaille avec plus de 16 000 formules et 140 000 matériels différents. En diminuant ces chiffres de 20%, elle espère réaliser une économie de 100 millions de dollars.

4/ Développer des polymères plus performants ou utiliser des matières premières moins coûteuses. Cela permettra par exemple de diminuer la quantité de surfactant dans la lessive.

5/ Rationnaliser la sous-traitance. Le groupe compte notamment ramener de 100 000 à 50 000 le nombre de fournisseurs. 

6/ Se concentrer sur les projets porteurs. Les petites initiatives non stratégiques seront ainsi réduites de 50%. Ce qui permettra, d'après Procter & Gamble, d'allouer 50% de moyens en plus aux projets importants et de les accélérer. 

7/ Repenser les emballages. Le coût de développement du packaging sera réduit de 30%, tout en augmentant d'un tiers la capacité de production. La compagnie cite l'exemple du flacon du shampoing Pantène, en plastique, qui été remplacé par un flacon à base de canne à sucre.

8/ Passer au tout-numérique : les "focus groupes", ces tests qui rassemblent des consommateurs pour leur demander leur avis sur les produits, seront par exemple menés sur des rayons virtuels plutôt que dans un vrai magasin test.

9/ Haro sur les voyages d'affaires ! La compagnie veut supprimer 7 000 réunions et 20 000 voyages "superflus" chaque année. Economie attendue : 50 millions de dollars par an. En Europe par exemple, les voyages en train seront favorisés : leur part n'est que de 10% actuellement et le groupe veut la faire passer à 30%.

10/ Réduire les niveaux de hiérarchie. Le nombre de hauts cadres a ainsi diminué de 15% entre 2007 et 2010 et le nombre de managers intermédiaires de 11% depuis 2008.

 

A lire sur le Journal du Net

Chasse au gaspillage : les pistes pour agir

Réduction de coût : les 10 mesures choc de Procter & Gamble
Réduction de coût : les 10 mesures choc de Procter & Gamble

En 2011, le géant des produits de grande consommation Procter & Gamble compte grandir de 6%. Dans ses cartons : 250 nouveaux pays ou catégories de produits à investir dans les prochaines années, de l'innovation et 19 projets d'ouvertures...