2009 : Robert Allen Stanford, un Madoff à la sauce texane

Le parallèle était inévitable. Alors que la finance américaine est encore secouée par l'ampleur du scandale Madoff, un nouveau système pyramidal semble avoir été mis à jour. Mais cette fois-ci, c'est sous le soleil du Texas que l'arrestation a eu lieu.

Le gendarme de la bourse américaine, la Sec, a décidé de geler les avoirs de Robert Allen Stanford et de trois de ses sociétés. La maison mère de son groupe a été placée sous tutelle judiciaire. Là encore, ce seraient des promesses intenables ainsi que des bilans falsifiés qui ont auraient permis au milliardaire mordu de cricket de monter une fraude évaluée à 9,2 milliards de dollars.

Doté d'une fortune évaluée à 2,2 milliards de dollars en 2008, Allen Stanford était un personnage influent dans les caraïbes. Le siège de la Stanford international Bank est basé à Antigua, un paradis fiscal.

Suggestions de contenus