Les collants Dim ont filé aux Etats-Unis

Une publicité Dim. © Dim

Numéro 1 du marché français du collant et de la lingerie, Dim est née à Troyes en 1958. Véritable success-story de la lingerie, elle ne tarde pas à intéresser l'américain Sara Lee qui la rachète pour renforcer son pôle textile en Europe. Fierté industrielle de la région bourguignonne, elle est néanmoins en proie à des difficultés financières au début des années 2000. Le fonds d'investissement américain Sun Capital Partners jette son dévolu sur elle et tente depuis de redresser l'entreprise. La marque qui réalise 320 millions d'euros de chiffre d'affaires par an vend son produit phare, le Pocket, un lot de trois culottes, à 15 000 exemplaires par jour.

Suggestions de contenus