5e : TVA à 5,5% dans la restauration, 3 milliards € en 2010

Les contreparties de cette niche fiscale sont inégalement respectées. © Alain Roy

Promise par Chirac, obtenue et appliquée par Sarkozy, le taux de TVA réduit à 5,5% dans la restauration a été mise en place en échange de l'engagement des restaurateurs à baisser leurs prix de 3% et à augmenter salaires et embauches. Trois promesses inégalement respectées, y compris au sein de la profession. Si un accord sur les salaires a été signé par plusieurs fédérations, les prix n'avaient baissé en mars 2010, selon un dernier bilan, que de 1,2%.

 
Suggestions de contenus