Les niches fiscales les plus chères

Une feuille d'imposition. © photlook - Fotolia.com

La crise grecque a rappelé au gouvernement français que l'état de ses finances n'était guère reluisant. Avec un déficit public de 150 milliards d'euros et une dette astronomique, la France est contrainte de donner des gages de bonne gestion. Du coup, les fameuses niches fiscales sont à nouveau en ligne de mire. Au nombre de 468, elles représentent un coût de 74,78 milliards d'euros par an. Mises en place à des fins d'incitation économique ou d'équité sociale, accordées aussi bien aux particuliers qu'aux entreprises, toutes n'ont pas le même coût. Les 20 plus importantes représentent 56% du montant total, et celles introduites depuis 2007 déjà 13%. Voici les 20 niches fiscales les plus chères.

Suggestions de contenus