Saint-Christophe et Niévès, pionnier de la vente de nationalité

L'archipel de Saint-Christophe-et-Niéves a été le premier à proposer un système de nationalité contre investissement © Imagery ©2012 TerraMetrics, Map data ©2012 Google

Le minuscule archipel de Saint-Christophe et Niévès est le doyen de tous les programmes de "Citoyenneté par investissement" : Il a inauguré le sien en 1984. Parmi les avantages : un passeport du Commonwealth permettant de voyager sans visa dans plus de 80 pays, incluant les Etats-Unis.

Pour prétendre acquérir la nationalité, il est nécessaire soit d'investir dans un projet immobilier donné pour une valeur de 350 000 dollars minimum, soit de contribuer à une fondation caritative à hauteur de 200 000 dollars.

Cet investissement à la Sugar Industry Diversification Foundation (SIDF) est considéré comme le meilleur programme de "citoyenneté par investissement" disponible dans le monde à l'heure actuelle. 

Suggestions de contenus