Big Bang Eco, le rendez pour explorer l'impact de la révolution numérique

Big Bang Eco, le rendez pour explorer l'impact de la révolution numérique Pour sa troisième édition, qui se tiendra le 27 mars, le Big Bang Eco débattra de quatre sujets autour d'invités de haut vol : l'innovation, la voix, la fintech et l'espace. Avec une pointe d'IA en dessert.

Le 27 mars prochain se tiendra la nouvelle édition du Big Bang Eco à la Maison de la Chimie, à Paris. Cet événement qui explore l'impact de la révolution numérique sur notre vie et notre futur analysera cette fois-ci quatre grands thèmes :  "Comment maîtriser la machine à innover qui s'emballe ?", "Reconnaissance vocale, chatbots… La parole, nouvelle révolution technologique !", "Fin du cash, cryptomonnaies… Quelle révolution dans les Fintech ?" et "Espace, quand les nouveaux conquistadors prennent le relais des Etats".

Pour passer en revue ces sujets, des keynotes et échanges se tiendront durant toute la journée. Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire ouvrira les débats. Axelle Lemaire, ex-ministre désormais associée chez Roland Berger, tiendra une keynote pour expliquer les raison de l'emballement de la machine à innover. Ensuite, un débat avec, notamment, Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain et Jacques Richier, PDG d'Allianz, analysera le casse-tête de l'innovation permanente dans les entreprises.

Place ensuite au deuxième chapitre de la matinée, la voix. Et plus précisément : Comment la voix va révolutionner les business modèles. Yann Lechelle, directeur des opérations de Snips, Olivier Duha, coprésident de Webhelp et Ariane Bucaille, associée TMT chez Deloitte tacheront de décrypter ce sujet aussi neuf qu'il sera d'importance.

L'après midi, place à l'argent et aux fintech en particulier, avec cette question : Peut-on se passer des banques ? Pour y répondre, Nicolas Théry, président de la Confédération du Crédit Mutuel, Olivier Goy, PDG d'October, et Alain CLot, président de France Fintech seront sur scène.  Pour creuser davantage le sujet, une keynote "Cryptomonnaies, blockchain : arnaque ou révolution ?" puis des pitch de start-up fintech s'ensuivront.

Dernier sujet, et pas des moindres : la conquête de l'espace, aujourd'hui incarnée par un homme, Elon Musk. Cette nouvelle vague d'explorateurs sera présentée lors d'une keynote, puis un débat questionnera  la place de l'Europe devant cette nouvelle frontière. Peut-elle rester dans la course ? Daniel Neuenschwander, directeur du transport spatial de l'Agence spatiale européenne (ESA), Stéphane Israël, président exécutif d'Arianespace, et Hélène Huby, cofondatrice de Global Space Ventures en débattront. Des start-up françaises partant elles aussi à l'assaut de l'espace pitcheront ensuite devant le public.

17h30, heure de la conclusion. L'occasion d'aborder un sujet qui irrigue tous les thèmes traités plus tôt : l'intelligence artificielle. Le médecin et entrepreneur Laurent Alexandre clôturera la journée en expliquant si oui ou non l'intelligence artificielle est un danger pour la démocratie. Réponse le 24 mars.

> Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

Autour du même sujet