La gouvernance mondiale

benoît xvi souhaite une autorité mondiale capable faire respecter ses décisions.
Benoît XVI souhaite une autorité mondiale capable faire respecter ses décisions. © Photomontage JDN / Jacqueline Dubois / Donato Altieri / Tomasz Rzymkiewicz - Fotolia.com

Une mondialisation croissante et une récession historique reposent la question de la gouvernance mondiale. Sur ce sujet, Benoît XVI prône une vaste refonte de l'ONU et des instances économiques et financières internationales.

Reprenant un vœu exprimé par l'un de ses prédécesseurs, Jean XXIII, le pape estime qu'il "est urgent que soit mise en place une véritable autorité politique mondiale". Il précise que cette instance, reconnue par tous, doit se voir dotée d'un véritable pouvoir ainsi que des moyens pour faire respecter ses décisions. A défaut, c'est l'équilibre des pouvoirs qui continuera de dicter le droit international.

Suggestions de contenus