Les aides à la pierre toujours solides

Le secteur de la construction bénéficie depuis de nombreuses années de dispositifs destinés à encourager les propriétaires à investir pour louer. Certains ministres du Logement leur ont donné leur nom, comme Gilles de Robien ou Jean-Louis Borloo. Plus récent; le dispositif Scellier, porte quant à lui le nom d'un député, mais reste dans la lignée de ses prédécesseurs. Cet allégement fiscal en faveur de l'investissement locatif est entré en vigueur en janvier 2009. Le succès rencontré a bénéficié à des promoteurs ébranlés par la crise immobilière.

Mais l'encouragement à l'achat immobilier concerne aussi les particuliers qui acquièrent leur logement principal. C'est le cas de la déduction des intérêts d'emprunt ou du prêt à taux zéro, soumis à certaines conditions de ressources.

Suggestions de contenus