Autonomy : 10 000 visiteurs accueillis et 4 start-up mises à l'honneur

Autonomy : 10 000 visiteurs accueillis et 4 start-up mises à l'honneur Ce salon dédié aux nouvelles mobilités urbaines organisé à Paris a également rassemblé plus de 200 exposants et 150 intervenants lors de keynotes et tables rondes.

Autonomy, le salon de la mobilité urbaine, dont le JDN est partenaire, s'est tenu la semaine dernière, du 18 au 20 octobre à Paris. Il est désormais temps pour les organisateurs de tirer le bilan de cette troisième édition. Selon Autonomy, 10 000 personnes venues d'une trentaine de pays ont participé à cet événement mélangeant stands d'expositions, conférences, tables rondes et autres keynotes. Les organisateurs revendiquent également 150 intervenants, 200 exposants et 1500 rendez-vous organisés via une plateforme maison.

Rencontres avec les investisseurs

Le salon a vu passer de nombreux cadres d'entreprises tech (Uber, Google, Taxify) de grands groupes du transport (Alstom, RATP, Europcar) ainsi que des représentants des pouvoirs publics, comme la ministre des Transports Elisabeth Borne ou le maire-adjoint de Paris Jean-Louis Missika. Autonomy fut aussi le lieu de nombreuses annonces business. Parmi les plus fortes : les prochains tests des taxis volants de Volocopter à Singapour ou encore le changement d'échelle d'Indigo Weel, qui va proposer des scooters et voitures électriques en libre-service, en plus de son offre de vélos.

Pour les start-up plus jeunes que ces acteurs matures, Autonomy était également l'occasion de rencontrer des investisseurs. Le concours Funding The Movement  a vu vingt d'entre elles se disputer les faveurs d'un public composé de 50 investisseurs. Quatre gagnants ont émergé : les Allemands MotionTag (agrégateurs de données pour opérateurs de transport et Parkbob (agrégateur de données de stationnement), l'Espagnol Eliport (robots autonomes de logistique urbaine) et le Néerlandais Jedlix (recharge intelligente de véhicules électriques). Deux autres sociétés ont été distinguées. L'opérateur français de vélos en libre-service Pony Bikes a reçu le prix spécial du jury, tandis qu'HES Energy Systems, originaire de Singapour, a remporté le prix de l'innovation pour son avion électrique à propulsion hydrogène.

Et aussi

Annonces Google