Ne pas parler trop vite

Même si votre temps de parole est limité, attention à ne pas parler à toute vitesse. © Moodborad - 123RF
Face à des investisseurs, la durée maximale d'un pitch est de dix minutes grand maximum. Cela vous semble court ? Estimez-vous heureux, aux Etats-Unis, certains business angels ou fonds accordent un temps de parole de deux minutes. Dès lors, certains entrepreneurs peuvent tomber dans un piège : parler très vite pour en dire le maximum dans le temps imparti. Grave erreur. Avez-vous déjà été confronté à un interlocuteur qui parle à toute vitesse ? Si oui, vous avez sans doute remarqué que vous avez du mal à maintenir une attention élevée. Parler vite fatigue et stresse votre interlocuteur. Et traduit le fait que vous n'êtes pas tout à fait à l'aise.
Suggestions de contenus