L'échec n'est pas une fatalité

Il est important, même en cas d'échec, de conserver bonne figure et ne pas afficher trop durement sa déception de ne pas avoir conclu l'affaire. C'est primordial si vous êtes face à quelqu'un avec qui vous pouvez être amené à retravailler car cela permet de préserver la relation à terme. Christian Romain propose ainsi de conclure "en rappelant les qualités de votre offre, ses faiblesses et en demandant que l'on repense à vous à l'avenir."

Et il n'exclut pas non plus d'avoir recours à une formule un peu plus osée du type : "Si jamais vous vous rendez compte que vous avez fait une erreur, nous serons toujours là".

 
Suggestions de contenus