En parler à ses proches

Ne foncez pas bille en tête, écoutez ceux qui vous connaissent. © Cathy Yeulet - 123
Bien entendu, un changement de poste relève d'une longue réflexion intime. C'est à vous et vous seul de prendre la décision. Mais pensez à associer vos proches (conjoints, amis, enfants) dans votre stratégie de réorientation.
Ce sont eux qui vous connaissent le mieux. Ils sont bien placés pour vous encourager… ou vous signaler que vous faites fausse route et que votre volonté de tout plaquer est un caprice momentané. En outre, rappelez-vous que la reconversion apporte du bonheur potentiel, mais aussi une perte plus ou moins durable de revenus. Pensez donc à bien calculer les coûts pour ne pas vous retrouver dans le besoin. Moralité : votre reconversion est un travail d'équipe.
 
Suggestions de contenus