... sans mettre la pression

Presser son stagiaire est inefficace et nuit à votre image. © alphaspirit - 123RF
Même si le stagiaire est tenu de remplir les missions qui lui sont confiées, n'attendez pas qu'il s'investisse autant qu'un cadre. N'exigez jamais de lui qu'il fasse des heures supplémentaires ou, pire encore, qu'il travaille de chez lui le soir ou le week-end.  Même s'il est doué et engagé dans son travail, n'attendez pas de lui qu'il travaille aussi vite qu'un salarié classique. Lui mettre la pression risquera avant tout de l'effrayer, de le stresser et de lui faire perdre ses moyens.
Surtout, en pressant comme un citron votre stagiaire, vous donnerez aux yeux de vos collègues l'image d'un "petit chef" tyrannique. Si votre stagiaire part pour cause de burnout, vous n'en serez pas grandi.
Suggestions de contenus