Consacrez-lui du temps

Bien encadrer un stagiaire est chronophage. Mieux vaut être volontaire. © goodluz - 123RF
Dans de nombreuses offres d'emploi, une qualité revient souvent : l'autonomie. Soyons clairs, le stagiaire sera moins autonome que les autres salariés. Le maître de stage doit donc être prêt à lui consacrer du temps pour lui expliquer le fonctionnement des outils de travail ainsi que les missions qu'il devra progressivement accomplir.
Pour qu'il puisse progresser, il est également nécessaire de lui faire régulièrement des feedbacks qui peuvent par exemple prendre la forme d'un point hebdomadaire. Gardez à l'esprit que le maître de stage se situe à mi-chemin entre le manager et le professeur, ce qui est assez chronophage. En d'autres termes, si vous ne vous sentez pas prêt à consacrer du temps à un jeune, passez votre chemin.
Suggestions de contenus