L'adepte des anglicismes

Les parfaits anglophones parlent souvent un français soutenu… © R.Salin / CCM Benchmark
L'anglais est la langue du business, c'est entendu. Et il est bien difficile de passer un jour sans utiliser d'anglicisme. Mais attention à ne pas tomber dans l'excès inverse.
Dans le monde du travail certains vont un peu trop loin et parlent un sabir étrange dans lequel les mots anglais sont très présents et bien souvent mal utilisés. Et à la longue, cela peut s'avérer crispant. Si vous êtes face un collègue de ce type vous pouvez poliment l'inviter à brainstormer asap sur la manière de s'exprimer au desk.
Suggestions de contenus