5 actions pour reprendre contact avec son réseau Passer un coup de fil désintéressé

Et pourquoi ne pas se contenter d'un coup de fil, en mettant les pieds dans le plat. Vous vous connaissez, vous avez eu l'occasion à un moment ou un autre de collaborer ensemble et vous vous êtes perdu de vu. Votre interlocuteur devrait se sentir flatté que vous regrettiez cet état de fait. Il se peut fort, également, qu'il soit dans une position identique à la vôtre, à savoir qu'il regrette d'avoir laissé passer un peu trop de temps avant de vous donner des nouvelles. Il ne faut pas attendre d'avoir quelque chose à demander pour ce genre d'appel, qui doit être totalement désintéressé et doit seulement permettre de renouer contact. 

Vous pouvez profiter d'un événement particulier pour reprendre contact : la période des vœux est particulièrement propice mais malheureusement très éphémère, pensez aussi aux anniversaires, voire aux fêtes. Guettez également une actualité chez votre contact : parution d'un ouvrage, d'une interview dans les médias ou tout simplement une actualité importante de sa société sont autant d'occasion de se rappeler à son bon souvenir.  

Choisissez bien votre moment, il ne s'agit pas de téléphoner à un horaire où il est absorbé par son travail car vous n'obtiendrez alors que peu d'attention de sa part. Tentez plutôt de passer votre appel en soirée ou entre midi et 14 heures et proposez immédiatement de rappeler à un autre moment si vous sentez que votre interlocuteur n'est pas entièrement disponible. Pour démarrer la conversation, inutile de se torturer l'esprit, faites au plus simple. Commencez par un simple "bonjour, comment vas tu ?" et expliquez que vous regrettez de ne pas avoir pris de nouvelles plus tôt. Soyez attentif à ses réponses et prenez des nouvelles de son évolution de carrière, de sa société, voire de sa famille si vous entretenez une relation amicale. Terminez votre conversation par une prise de rendez-vous physique, c'est beaucoup plus marquant. 

Autour du même sujet