Entretien vidéo différé : comment ça marche ?

Apparu depuis une dizaine d’années aux États-Unis, ce type de méthode d’entretien commence à être utilisé par les entreprises françaises, notamment pour le recrutement de jeunes diplômés. Voici les principes, les avantages et les limites de cette méthode.

Quel est le principe de l'entretien différé ?

L’entreprise qui recrute rédige ses questions qui sont ensuite enregistrées sur une plateforme.
Les candidats  se connectent à la plateforme en utilisant un lien envoyé par l’entreprise. Ils doivent alors répondre  généralement à une dizaine de questions qui leur sont posées par un robot. Dans la plus part des cas, pour chacune des questions, les candidat disposent d’une minute de préparation pour élaborer leurs réponses et un temps de réponse de deux minutes pendant lequel ils sont enregistrés. Le recruteur ou les recruteurs, en se connectant à la plateforme, visionnent ensuite les réponses et sélectionnent les profils qui les intéressent.
Des sociétés comme HireVue ou EasyRecrue ont développé des offres pour les grandes entreprises allant de la mise à disposition d’une plateforme totalement personnalisée à l’accompagnent à la rédaction des questions voir même d’assistance à la présélection des profils.

Les avantages pour l'entreprise

En termes d’organisation l’entretien en vidéo différé permet de réaliser des pré-interviews avec des candidats parfois basés dans différentes régions du monde sans avoir à gérer les aspects logistiques (organisation des RV, prise en compte des éventuels décalages horaires …). Les échanges avec les candidats se font par mail et il leur est communiqué simplement une date avant laquelle ils doivent avoir passer cette épreuve.
Aux recruteurs de gérer leurs agendas en fonction de leurs priorités en choisissant de visionner les entretiens aux moments les plus optimaux pour eux.
En termes de process de recrutement, l’entretien en vidéo différé permet :
À plusieurs recruteurs de visionner le même entretien et donc d’échanger sur une base commune.
D’objectiviser cette partie du process recrutement : tous les candidats passent l’exercice dans les mêmes conditions et doivent répondre exactement aux mêmes questions. 

Quelles sont les limites ?

Le recrutement vidéo différé interdit toute interactivité entre le candidat et le recruteur et peut avoir un impact négatif sur la motivation de certains candidats qui auront le sentiment de ne pas être véritablement considérés.Elle peut se révéler extrêmement stressante pour le candidat.De ce fait, c’est une formule qui est surtout utilisée lors de process de recrutement lourds et internationaux de jeunes diplômés.

Comment réussir un entretien en vidéo différé ?

Connectez-vous à la plateforme pour vous entraîner sur la question test, quelques jours avant la date de réponse limite qui vous a été indiquée et prenez connaissance des conditions exactes de l’exercice.Enregistrez votre réponse à la question test (non envoyée au recruteur) pour vérifier le cadrage, mais surtout pour vous assurer que votre réponse est compréhensible et prendre la mesure du temps qui vous est impartiAssurez-vous  alors que votre visage est suffisamment expressif et n’oubliez pas de sourire, même si vous êtes juste devant votre écran.Attendez-vous à une série de questions plutôt génériques qui, une fois décryptées, s’avèrent souvent assez classiques. En revanche, soyez donc au point sur l’entreprise (ses valeurs, ses produits…), et surtout, sur votre motivation.Préparez donc à l’avance ces sujets de manière très structurée. Il vous sera alors plus facile d’articuler une réponse pertinente à la question qui vous sera posée mais aussi de gérer votre temps.Ne cherchez pas à vouloir à tout prix occuper votre temps de parole en "meublant", vous diluerez votre pensée et perdrez en impact.Choisissez, pour passer votre test, le moment où vous êtes en pleine possession de toutes vos capacités intellectuelles. C’est un exercice qui peut être stressant et particulièrement exigeant en termes de concentration et de réactivité.

Autour du même sujet

Annonces Google