L'été, bon moment pour démissionner ?

Nous dépassons la mi-juillet. Les collègues disparaissent au fur et à mesure pour aller se prélasser au soleil et les interrogations sur votre carrière, elles, s'installent doucement mais sûrement. Alors simple crise estivale ou réel besoin d'évasion?

Ah l'été, ses beaux jours, les repas en plein air, le doux son des grillons et avec lui l'envie soudaine de s'échapper en week-end...ou de son travail tout court. Il faut dire que le printemps n'aide pas avec les ponts à répétition. Quelque part, c'est comme si ils nous conditionnaient à relâcher la pression pour juillet août, avouons-le. Tout comme les poivrons qui s'invitent dans vos salades, l'envie de partir elle aussi s'installe subtilement mais sûrement. Alors simple crise ou reflet profond de votre démotivation ?

Comprendre la différence entre un désir de changement et l'envie de partir

Eh oui, cela peut paraître simple comme cela mais beaucoup de candidats avec lesquels j'ai échangé ont tendance à mélanger les deux. Votre entreprise vous plait ? Vos collègues sont sympathiques? Vous adhérez avec les valeurs de votre entreprise ? Si vous avez répondu oui à deux de ces questions, c'est qu'il s'agit d'une simple baisse de régime. Le remède ? Une bonne conversation avec votre manager pour faire un point à mi-année et établir ensemble un plan pour les six prochains mois. Vous pourrez ainsi partir l'esprit tranquille en vacances. Et si les réponses ne vous conviennent pas, remplacez vos classiques mots croisés de l'été par la refonte de votre CV et l'écriture d'une lettre de motivation.

Identifier les signes avant coureurs

Cela nous arrive tous de ne plus se sentir en phase mais est-ce la première fois ? Janvier, Juin, Juillet sont les mois où les cabinets de recrutement ont le plus de travail. Coïncidence ?  Eh non mon cher Watson, puisqu'il correspond exactement à la mi-année. Si cela fait déjà 6 mois que venir au travail que les histoires de Jean-Mi à la machine à café ne vous font plus sourire, au delà d'une allergie aux blagues pas drôles, le mal être est peut-être plus profond... Le recrutement est comme dans un couple, si ce que vous trouviez mignon au début, vous agace aujourd'hui c'est qu'il est temps de partir.

Se sentir aligné

Combien de personnes sont déjà restées au même endroit pour les mauvaises raisons, et quand je dis mauvaises raisons, je pense à "Non mais tu comprends la je ne peux pas lâcher Jean-Mi, quitter mon chef car je lui ai dit que je serai là pour toujours, partir car j'ai pris l'abonnement  premium de la cantine". Nous n'avons qu'une seule vie et nous ne pouvons pas en être spectateur. Soyez en l'acteur et ne la subissez plus. Choisissez le rôle que vous voulez avoir et tant pis si ça ne marche pas du premier coup. Le principal étant d'être en phase avec vous même, le fameux "alignement". Souvenez vous qu un réalisateur peu scrupuleux a  dit à Meryl Streep au tout début de sa carrière lors dune audition qu'à cause de son physique, elle ne pourrait jamais être une grande actrice... Alors, cap ou pas cap de donner votre démission ?


Annonces Google