L'apprentissage : une formation et un salaire

L'apprentissage est un mode de formation générale, à la fois théorique et pratique, visant à alterner périodes d'enseignement en centre de formation et périodes de travail en entreprise. La formation de l'apprenti est sanctionnée par un diplôme de l'enseignement et s'accompagne du versement d'un salaire.

Qu'est-ce que l'apprentissage ?

L'apprentissage est une filière de formation initiale qui concerne essentiellement les jeunes de 16 à 25 ans à la recherche de formation professionnalisante. Il offre à tout employeur du secteur privé ou public, du milieu associatif ou des professions libérales l'opportunité de suivre et de contribuer à la formation de jeunes. Il permet à l'apprenti d'approfondir ses connaissances théoriques et d'acquérir une qualification professionnelle. Il assure également une rémunération à l'apprenti (à ne pas confondre avec l'indemnité de stage), variable en fonction de son âge et du nombre d'années d'expérience de ce dernier dans l'entreprise concernée. Certains peuvent recevoir une indemnité proche voire supérieure au Smic.

Qu'est-ce que le contrat d'apprentissage ?

Comme le contrat de professionnalisation, le contrat d'apprentissage est un contrat d'alternance. C'est un contrat de travail liant l'employeur et le salarié. Il doit comporter un certain nombre de mentions spécifiques comme la durée du travail ou encore la rémunération. Sa durée varie entre un et trois ans, en fonction du titre ou du diplôme préparé. La fin du contrat ne peut pas excéder deux mois après l'achèvement du cycle de formation. Le temps de travail en entreprise est calculé sur la même base que les autres salariés de l'entreprise et inclut le calcul des heures de présence en centre de formation.

Quelles sont les horaires pour une personne en apprentissage ?

Pour un apprenti, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine. L'avant projet de loi de réforme du travail rendu public le 17 février 2016 vise à allonger la durée de travail des apprentis. De fait, la loi vise à faire travailler les apprentis 40 heures. En cas de circonstances exceptionnelles, la durée du travail pourra être portée à 60 heures par semaine, après accord d'entreprise (la mesure existe déjà mais nécessite l'accorde de la Direction du travail et de la médecine du travail, ce qui est très utopique). Attention, il ne s'agit que d'un avant projet de loi qui peut évoluer d'ici son entrée en vigueur.

Comment s'organise l'apprentissage ?

L'apprenti alterne les périodes d'enseignement général, théorique et pratique avec les périodes de mise en œuvre des savoirs au sein de l'entreprise qui l'emploie. Il est encadré dans son parcours en entreprise par un maître d'apprentissage compétent. L'entreprise se voit fixer un quota maximum de deux apprentis par maître d'apprentissage.
Le contrat peut être modifié en cas de réorientation, de redoublement ou de formation complémentaire.

Quels sont les avantages de l'apprentissage ?

L'apprentissage est pour l'apprenti l'assurance d'obtenir un diplôme couplé à une expérience concrète dans le monde du travail. Il se voit par ailleurs verser un salaire d'apprenti, non soumis à cotisations salariales et non imposable.
La législation prévoit un système de bonus-malus pour inciter les entreprises à embaucher des jeunes en alternance à hauteur de 3% de leurs effectifs. L'employeur peut bénéficier de contreparties financières comme l'attribution d'une exonération de cotisations sociales, le versement d'une indemnité compensatrice forfaitaire ou encore l'attribution d'un crédit d'impôt.

Stage en entreprise

Annonces Google