Netflix : quels sont les nouveaux prix en France ?

Netflix : quels sont les nouveaux prix en France ? L'abonnement Standard est désormais à 11,99 euros par mois, contre 15,99 euros pour l'abonnement Premium. Un moyen pour Netflix de compenser des investissements qui s'envolent.

[Mise à jour du 24 juin 2019 à 11h16] Depuis le 20 juin, tous les nouveaux inscrits doivent s'accommoder de tarifs en hausse. Netflix a en effet augmenté ses prix en France pour les nouveaux utilisateurs.  Les autres, au nombre de 5 millions dans l'Hexagone, seront concernés dans les semaines qui suivent.  L'offre de base, baptisée Essentiel, qui donne accès à un seul écran, conserve le même prix de 7,99 euros. Ce sont les deux autres forfaits, Standard et Premium, qui bougent. Le premier, qui donne droit à deux écran et la haute définition, augmente d'un euro à 11,99 euros. Le second, qui donne droit à quatre écrans simultanés et de la très haute définition, passe de 13,99 à 15,99 euros. A noter que ce changement intervient dans une vingtaine de pays en Europe ainsi qu'au Moyen Orient. "Cette augmentation reflète les améliorations constantes que nous apportons à l'expérience utilisateurs et nos importants investissements dans les contenus de qualité", justifie un porte-parole. Une vraie obligation pour une plateforme qui ne regarde pas à la dépense. L'an dernier, elle a consacré 1,2 milliard de dollars à la technologie (une hausse de 28% par rapport à 2017) et 8 milliards de dollars dans des séries, des films, des documentaires.

L'offre Netflix est disponible en France depuis le 15 septembre 2014. La plateforme de SVOD (vidéo par abonnement) comptait alors 50 millions d'abonnés dans le monde. Elle en dénombre désormais 137,1 millions, dont un peu plus de 58 millions aux Etats-Unis. En France, Netflix compterait près de 5 millions d'abonnés selon Le Figaro. La société a été fondée en 1997 par Reed Hastings en Californie. Initialement positionné comme plateforme de location ou vente de films à l'unité, Netflix a pris le virage de l'abonnement en 1999 et s'est introduit au Nasdaq en 2002.  La société devrait réaliser un chiffre d'affaires de 15 milliards de dollars en 2019, selon les estimations de Reed Hastings.

Séries Netflix

Le succès de Netflix s'est d'abord construit sur les nombreuses créations originales que la plateforme a proposées au fil des années. Citons, en vrac, House of Cards, Orange is the new black, Stranger Things, The OA, The Crown, Narcos, Sense8 ou encore Ozark. Netflix s'est également essayé aux dessins animés avec des productions comme Bojack Horseman ou Disenchantment, la nouvelle série de Matt Groening. Conscient de l'importance des particularismes culturels en Europe, le PDG de Netflix, Reed Hastings, a également voulu lancer des productions locales. En France, la plateforme a produit les séries Marseille, Plan Cœur, Osmosis. En Allemagne, c'est la série Dark qui tire son épingle du jeu.

Bien évidemment, Netflix doit mettre la main au portefeuille pour donner vie à toutes ces séries. Après avoir injecté 8 milliards de dollars en 2018, le groupe pourrait augmenter cette surface financière en 2019 en la portant …à 12 milliards de dollars. C'est le double de ce qu'il avait investi en 2017. Ce montant concerne également les acquisitions de droits qui permettent à Netflix d'héberger des contenus produits par d'autres studios comme les films Harry Potter ou la série Friends, pour laquelle Netflix n'a pas hésité à débourser 100 millions de dollars pour continuer à la diffuser jusqu'en 2019.

Alors qu'un géant comme Disney envisage de lancer sa propre plateforme de contenus vidéos, Netflix fait face à une vraie menace. Ce sont près de 20% (en nombre d'heures) des contenus disponibles sur la plateforme qui appartiennent à des groupes qui ont déjà des services concurrents ou vont en lancer un dans les prochains mois, selon une étude du cabinet Ampère Analysis.

A noter que ce sont en moyenne, 1,7 million de personnes qui regardent tous les jours une plateforme de SVOD en prime-time, selon une étude de NPA Conseil, réalisée auprès de 2.000 personnes sur un panel de 15 000 téléspectateurs recrutés par Harris Interactive. Netflix capterait à lui seul entre 60 et 70% de cette audience.  Soit plus de 1 million d'abonnés chaque soir. De quoi en faire la cinquième chaîne prime-time en termes d'audience selon les calculs des Echos. Plus de 3 millions d'individus, soit 5,5 % des 15 ans et plus, ont utilisé un service de SVOD en janvier dernier toujours selon l'étude de NPA Conseil.  Le patron de la société, Philippe Bailly, précise que l'adoption s'accélère fortement. "On dénombre plus de 400 000 consommateurs supplémentaires sur un an", explique-t-il aux Echos.

Tarif Netflix

Chez Netflix, le premier mois est toujours gratuit et l'abonnement donne un accès illimité à la plateforme, quel que soit le support de consultation : ordinateur, télévision, tablette ou smartphone. L'abonnement, annulable à tout moment, se décline en trois formules :

  • Netflix Essentiel : pour 7,99 euros par mois, vous n'avez accès qu'à un seul écran à la fois et ne bénéficiez pas de la haute-définition.
  • Netflix Standard : pour 10,99 euros par mois, vous pouvez être connecté à votre compte Netflix simultanément sur deux écrans. Vous bénéficiez également de la haute-définition.
  • Netflix Premium : pour 13,99 euros par mois, vous avez droit à quatre écrans simultanés et des programmes en ultra-haute définition.

La formule de base est en revanche passée de 8 à 9 dollars par mois aux Etats-Unis, la standard de 11 à 13 dollars et la premium de 14 à 16 dollars. Une inflation qui devrait rapidement concerner le reste du continent américain puis l'Europe, Netflix pratiquant une politique tarifaire globale.  Dans la nouvelle grille, l'abonnement de base passerait à 8,99 euros par mois, le standard à 12,99 euros par mois et le premium à 15,99 dollars par mois. Le géant de la SVOD a fait savoir dans son rapport  pour le premier trimestre 2019 qu'il planche sur de nouvelles augmentations des prix aux Etats-Unis, au Brésil, au Mexique mais aussi dans certaines parties de l'Europe.  L'Allemagne, la Suisse, l'Allemagne et l'Autriche ont déjà été touchés par cette décision, en témoigne une offre intermédiaire passée à 11,99 euros par mois (elle est toujours de 10,99 euros par mois en France) et une offre premium qui est passée à 15,99 euros par mois (contre 13,99 euros pour la France). Cette évolution tarifaire est loin d'être une surprise, de nombreux internautes français avaient remarqué il y a trois mois de cela que les prix proposés par la plateforme de SVOD avaient augmenté. L'offre standard était proposée 13,99 euros pour certains d'entre eux alors que l'offre premium avait, elle, pris 4 euros de plus. Netflix avait alors évoqué des tests permettant de déterminer quelle valeur les utilisateurs accordent à Netflix. 

Pour rappel, Netflix se réserve la possibilité de faire évoluer ses tarifs suite à l'ajout de nouvelles fonctionnalités ou nouveaux programmes. depuis son lancement. La plateforme l'a déjà fait, en octobre 2017, en portant le prix de l'abonnement Standard de 9,99 à 10,99 euros par mois et celui de l'offre Premium de 11,99 euros à 13,99 euros par mois.

A noter que près d'un utilisateur sur 5 emprunte les identifiants d'un proche pour consulter un service de SVOD tel que Netflix, Hulu ou Amazon Prime Video, selon une récente étude de Cordcutting.com. Pour un géant comme Netflix, qui  compte près de 140 millions d'abonnés dans le monde, le manque à gagner est énorme. D'autant que la plateforme de SVOD est celle qui est la plus affectée avec une durée moyenne de 26 mois de visionnage par piratage, contre 16 mois pour Amazon et 11 mois pour Hulu. Sur Netflix, les arrangements entre amis se font de fait plutôt en famille. 48% des utilisateurs qui ne paient pas utilisent les codes de leurs parents et 14% ceux de leurs frères ou soeurs. A raison de 7,99 euros par mois pour l'abonnement de base (l'étude a eu lieu avant l'annonce de l'augmentation des tarifs de Netflix aux Etats-Unis), la société estime le préjudice à près de 192 millions de dollars par mois pour Netflix. Sur un an, cela fait près de 2,3 milliards de dollars qui échapperaient à Netflix. Pas anodin pour une société  qui devrait réaliser un chiffre d'affaires de 15 milliards de dollars en 2019.

Télécharger Netflix

L'application Netflix peut être directement téléchargée depuis l'Apple Store ou le Google Play Store. Vous pouvez accéder à Netflix depuis votre navigateur en vous rendant sur Netflix et en vous identifiant sur votre compte ou en en créant un. Si vous disposez d'un ordinateur Windows 8 ou Windows 10, vous pouvez également télécharger l'application Netflix pour Windows.

A noter que Netflix permet de télécharger certains de ses contenus pour pouvoir les consulter plus tard, même lorsque l'utilisateur n'a pas de réseau. Tous les contenus ne sont pas téléchargeables sur Netflix. Pour trouver ceux qui le sont, il suffit de se rendre dans le menu "Téléchargements", en bas de la home de son compte puis d'appuyer sur "Trouver des vidéos à télécharger".  A noter l'existence d'une fonctionnalité "smart downloads", qui permet de supprimer automatiquement un épisode téléchargé après visionnage, sur iOS, Android et Windows 10. 

Netflix et Free

Si les discussions entre Free et Netflix ont longtemps été un sujet houleux, la plateforme est  désormais accessible directement depuis la nouvelle Freebox. L'abonnement Netflix Essentiel est offert aux clients des Freebox Delta et Freebox One sans surcoût. Pour profiter des offres plusieurs écrans et images en HD ou 4K, il faudra dépenser davantage. Compter 3 euros supplémentaires pour l'offre Netflix Standard et 6 euros de plus pour le Netflix Premium.

Netflix et Orange

Les clients Internet Orange peuvent accéder à Netflix depuis la TV d'Orange, depuis la chaîne Netflix Orange sur le canal 70. Il suffit d'accéder depuis le décodeur Livebox Play Orange ou le TV 4 Orange, à la liste de pass vidéo en appuyant sur la touche "menu" de la télécommande. Puis de sélectionner le pass vidéo "Netflix". Après avoir choisi son forfait Netflix, l'abonné peut directement choisir de payer via sa facture Orange.

Netflix et SFR

Les clients box ou mobile peuvent souscrire à l'option Netflix via SFR et visualiser leurs contenus sur smartphone et PC. Ceux qui sont équipés d'un Décodeur Plus ou d'une box THD 4K peuvent utiliser Netflix depuis leur équipement SFR. L'option est facturée par Netflix mais prélevée par SFR sur la facture. 

Netflix : quels sont les nouveaux prix en France ?
Netflix : quels sont les nouveaux prix en France ?

Sommaire Séries Netflix Tarif Netflix Télécharger Netflix Netflix et Free Netflix et Orange Netflix et SFR [Mise à jour du 24 juin 2019 à 11h16]   Depuis le 20 juin, tous les nouveaux inscrits doivent s'accommoder de...