L'indemnité de départ volontaire à la retraite

Pour l'imposition de votre indemnité de départ volontaire à la retraite, vous pouvez choisir le système du quotient ou celui de l'étalement. © auremar/123RF
Le fisc ne fait pas dans la demi-mesure : l'indemnité perçue dans le cadre d'un départ volontaire à la retraite est entièrement imposable aux impôts sur le revenu. Toutefois, l'administration fiscale vous laisse le choix du mode d'imposition. Vous pouvez opter pour le système du quotient. Déclarez alors vos indemnités en page 3 de votre déclaration d'impôt, dans la case ØXX, ou indiquez que vous avez des "Revenus exceptionnels ou différés à imposer suivant le système du quotient" à l'étape 3 de la télédéclaration.
Vous pouvez aussi choisir le système de l'étalement. Déclarez alors le quart des indemnités perçues en 2017 dans les cases 1AJ à 1DJ de votre formulaire déclaratif ou, si vous passez par Internet, cliquez sur le lien correspondant à "Vous souhaitez étaler sur 4 ans l'imposition de votre prime de départ à la retraite ou en préretraite". Vous devrez ajouter à vos revenus de 2018, 2019 et 2020 les trois quarts restants non imposés au titre de 2017 (à remplir dans les cases 1AP à 1DP au titre des autres revenus imposables). Attention, l'option de l'étalement est irrévocable.
Suggestions de contenus