En 2018, la réforme fiscale d'Emmanuel Macron… lui fera perdre 444 euros

En 2018, la réforme fiscale d'Emmanuel Macron… lui fera perdre 444 euros Le JDN s'est amusé à faire tourner le simulateur du gouvernement avec la situation du foyer fiscal du président de la République.

S'il est une chose dont la première loi de finances du quinquennat Macron, votée fin 2017, n'est pas dépourvue, c'est de mesures fiscales. Suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages d'ici 2020, mise en place d'une flat tax sur les revenus du capital, suppression de l'ISF et création d'un impôt sur la fortune immobilière… De fait, certains contribuables verront leur pouvoir d'achat s'améliorer quand d'autres y laisseront des plumes. Le président de la République fera partie des seconds, à en croire le simulateur mis en ligne par le ministre de l'Action et des Comptes publics fin décembre. Emmanuel Macron se verrait en effet délesté de 37 euros par mois en 2018, soit 444 euros sur l'année, selon l'outil, auquel le JDN a fourni les renseignements suivants.

Le dernier revenu fiscal de référence du chef de l'Etat a été estimé en tenant compte :

  • du traitement de base et de l'indemnité de résidence perçus alors qu'il exerçait les fonctions de ministre de l'Economie, poste qu'il a cessé d'occuper le 30 août 2016. Soit un total de 7 952,14 euros brut par mois de janvier à juin 2016 puis, compte tenu du nouveau barème de traitement à partir du 1er juillet 2016, 7 999,88 euros par mois en juillet et août 2016.
  • de la pension de retraite de Brigitte Macron (17 200 euros de janvier à août 2016, selon L'Obs, que nous avons ramené à 12 mois) ainsi que ses revenus fonciers (36 200 euros de janvier à août).

Le montant de la taxe d'habitation pour le logement parisien qu'occupait Emmanuel Macron au 1er janvier 2017 a quant à lui été simulé sur la base de la taxe d'habitation moyenne à Paris, qui s'élevait à 481 euros en 2016, selon l'Observatoire annuel du Forum pour la gestion des villes. Sachant que la superficie moyenne d'un logement dans la capitale frôle les 59 mètres carrés, d'après l'Insee, la taxe d'habitation moyenne à Paris atteint 8,15 euros par mètre carré. Ce chiffre, multiplié par celui de 150, soit le nombre de mètres carrés recherchés par les époux Macron après leur départ de Bercy, permet d'atteindre la somme de 1 223 euros. Bien sûr, comme le rappelle le ministère de l'Economie, "cette simulation n'est qu'indicative"…

Annonces Google