Soldes 2021 : une 3e période pour écouler les stocks des magasins ?

Chargement de votre vidéo
"Soldes 2021 : une 3e période pour écouler les stocks des magasins ?"

Soldes 2021 : une 3e période pour écouler les stocks des magasins ? [DATE DES SOLDES D'ETE] Le gouvernement réfléchit à une solution pour permettre aux commerçants frappés par les nouvelles mesures d'écouler leurs stocks.

[Mise à jour du mardi 23 mars 2021 à 15h38] La crise continue de bouleverser les habitudes, jusqu'aux nombres de périodes de soldes organisés dans l'année. Le gouvernement a annoncé ce lundi qu'une période exceptionnelle pourrait être instaurée afin de permettre aux commerçants touchés par des mesures de fermeture administrative suite aux récentes annonces d'écouler leurs stocks. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a également fait savoir que de nouvelles aides en faveur des commerçants allaient être mises en place. Les modalités de celles-ci devraient être détaillées prochainement. Les soldes d'hiver 2021 sont désormais terminés, sauf dans les collectivités d'Outre-mer de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, où ils se déroulent du 1er au 28 mai 2021. Pour rappel, la date nationale de début des soldes d'hiver 2021 a été décalée au 20 janvier et leur date de fin repoussée à la dernière minute au 2 mars 2021.

Quelles sont les dates des soldes d'été 2021 ?

L'arrêté fixant les dates et heures de début des soldes d'été 2021, n'a pas encore été publié au Journal officiel. Toutefois, comme le prévoit l'arrêté du 27 mai 2019, les soldes d'été 2021 devraient débuter le mercredi 23 juin 2021 à 8 heures, le dernier mercredi du mois de juin tombant cette année après le 28 du mois. Les soldes d'été 2021 devraient donc se terminer le mardi 20 juillet 2021, la période légale de soldes étant désormais de 4 semaines. Attention toutefois, ces dates théoriques sont susceptibles d'être décalées en raison de la crise du Covid-19. C'était déjà le cas des soldes d'été 2020 puis des soldes d'hiver 2021.

Soldes d'été 2021 : la date des soldes par département
Vous résidez dans le département  Numéro du département La date des soldes
Ain 01 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Aisne 02 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Allier 03 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Alpes-de-Haute-Provence 04 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Alpes-Maritimes 06 Mercredi 7 juillet au mardi 3 août 2021
Ardèche 07 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Ardennes 08 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Ariège 09 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Aube 10 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Aude 11 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Aveyron 12 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Bas-Rhin 67 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Bouches-du-Rhône 13 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Calvados 14 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Cantal 15 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Charente 16 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Charente-Maritime 17 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Cher 18 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Corrèze 19 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Corse-du-Sud 2A Mercredi 14 juillet au mardi 10 août 2021
Côte-d'Or 21 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Côtes-d'Armor 22 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Creuse 23 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Deux-Sèvres 79 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Dordogne 24 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Doubs 25 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Drôme 26 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Essonne 91 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Eure 27 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Eure-et-Loir 28 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Finistère 29 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Gard 30 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Gers 32 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Gironde 33 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Guadeloupe 971 Samedi 24 septembre au vendredi 21 octobre 2021
Guyane 973 Jeudi 1er octobre au mercredi 28 octobre 2021
Haute-Corse 2B Mercredi 14 juillet au mardi 10 août 2021
Haute-Garonne 31 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Haute-Loire 43 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Haute-Marne 52 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Hautes-Alpes 05 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Haute-Saône 70 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Haute-Savoie 74 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Hautes-Pyrénées 65 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Haute-Vienne 87 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Haut-Rhin 68 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Hauts-de-Seine 92 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Hérault 34 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Ille-et-Vilaine 35 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Indre 36 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Indre-et-Loire 37 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Isère 38 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Jura 39 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
La Réunion 974 Samedi 5 février au 4 mars 2022
Landes 40 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Loire 42 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Loire-Atlantique 44 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Loiret 45 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Loir-et-Cher 41 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Lot 46 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Lot-et-Garonne 47 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Lozère 48 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Maine-et-Loire 49 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Manche 50 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Marne 51 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Martinique 972 Jeudi 1er octobre au mercredi 28 octobre 2021
Mayenne 53 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Meurthe-et-Moselle 54 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Meuse 55 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Morbihan 56 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Moselle 57 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Nièvre 58 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Nord 59 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Oise 60 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Orne 61 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Paris 75 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Pas-de-Calais 62 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Puy-de-Dôme 63 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Pyrénées-Atlantiques 64 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Pyrénées-Orientales 66 Mercredi 7 juillet au mardi 3 août 2021
Rhône 69 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Saône-et-Loire 71 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Sarthe 72 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Savoie 73 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Seine-et-Marne 77 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Seine-Maritime 76 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Seine-Saint-Denis 93 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Somme 80 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Tarn 81 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Tarn-et-Garonne 82 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Territoire de Belfort 90 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Val-de-Marne 94 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Val-d'Oise 95 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Var 83 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Vaucluse 84 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Vendée 85 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Vienne 86 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Vosges 88 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Yonne 89 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021
Yvelines 78 Mercredi 23 juin au mardi 20 juillet 2021

Quelle est la date des soldes sur Internet ?

Les dates des soldes chez les acteurs du commerce en ligne sont alignées sur les dates des soldes nationales du commerce physique, quel que soit le lieu du siège de l'entreprise. Les soldes sur Amazon en France, par exemple, débutent le même jour que les soldes chez le commerçant de quartier.

Périodes de soldes : comment sont-elles fixées ?

La loi Pacte, votée en septembre 2018, prévoit des soldes plus concentrés dans le temps, passant de 6 semaines à 4 semaines par période de soldes. La réforme est entrée en vigueur pour les soldes d'hiver 2020. 

Autre changement : la période de "soldes flottants" a été supprimée en janvier 2015. Instaurée en 2009, cette pratique laissait aux commerçants une période de soldes de deux semaines organisée librement. Cette dernière n'aurait pas fait preuve de son efficacité économique et provoqué "une confusion supplémentaire pour les consommateurs", selon les rapporteurs de l'amendement supprimant le dispositif.

Les soldes répondent à trois caractéristiques, selon le ministère de l'Economie. Tout d'abord, ils sont accompagnés ou précédés de publicité. Ensuite, ils comportent une annonce de réduction de prix, qui peut aller jusqu'à la revente à perte, dans la limite du stock à écouler. Enfin, ils sont pratiqués durant une période fixe, comme prévu dans le code du commerce.

Les articles soldés doivent clairement afficher une réduction de prix

Pas question pour un commerçant de se réapprovisionner pendant ces opérations commerciales, contrairement aux promotions. Les marchands ne peuvent solder en effet que des articles payés et proposés depuis au moins un mois à la date de début de soldes.

Lors des soldes, les articles concernés doivent clairement afficher une réduction de prix. "Ces annonces pratiquées pendant les soldes ne doivent pas constituer une pratique commerciale déloyale au sens de l'article L.121-1 du Code de la consommation", explique la DGCCRF. Par exemple, les marchands ne doivent pas faire des allégations de nature à induire en erreur le consommateur sur le prix et sur son mode de calcul. 

L'annonce "ni repris ni échangé" ne dispense pas le vendeur d'échanger ou de rembourser l'article en cas de vice caché

Les articles achetés en soldes bénéficient des mêmes garanties que les autres articles. L'annonce "ni repris ni échangé" ne dispense donc pas le vendeur d'échanger ou de rembourser l'article en cas de vice caché, comme le rappelle l'article 1641 du Code civil. "Les limitations de garanties sur les soldes sont illégales", précise même la DGCCRF. En cas de vice caché, le vendeur est tenu de remplacer l'article ou de le rembourser. En cas de défaut de conformité identifié dans les deux ans après l'achat, le vendeur doit réparer, remplacer ou rembourser. Dans les autres cas, le commerçant n'est pas obligé de rembourser ou d'échanger le produit, sauf s'il en fait la publicité en magasin ou sur les tickets de caisse. 

Pour résumer,  la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes rappelle que :

  • Durant ces six semaines de soldes, les commerçants ne doivent pas réapprovisionner leurs étals de nouveaux produits soldés.
  • Gonfler artificiellement les rabais par une hausse des prix juste avant le lancement de l'événement est prohibé.
  • Le vendeur doit clairement indiquer le rabais sur l'étiquette et les articles soldés ou non. 
  • La mention "ni repris, ni échangé" est interdite par la loi.

En dehors des périodes de soldes, les commerçants peuvent proposer des opérations promotionnelles, mais n'ont pas le droit de pratiquer de vente à perte ni d'utiliser le terme "solde(s)".

Quant aux dates des soldes, pourquoi varient-elles selon les départements ? Parce que certains ont demandé des dérogations. L'hiver, les quatre départements lorrains souhaitent démarrer plus tôt pour ne pas se laisser distancer par le Luxembourg, tout proche, où les soldes commencent plus tôt qu'en France. Les départements et collectivités d'outre-mer se calent, eux, sur les saisons, qui ne sont pas les mêmes qu'en métropole. Quant à la Corse et aux Alpes-Maritimes, ils préfèrent, l'été, aligner les dates de leurs soldes sur les périodes de forte affluence touristique.

Pouvoir d'achat