Les PC portables à bas coût peuvent-ils séduire les entreprises ?

Avec ses gammes de PC Vostro, Dell destine pour la première fois des PC portables premier prix aux entreprises des pays émergents. Une réussite assurée ?

Le marché des netbooks séduit de plus en plus les grands constructeurs. Au début limité à quelques offres de la part des constructeurs asiatiques (Asus et Lenovo en tête), ce nouveau segment a réveillé les velléités de toute l'industrie. Après HP, Acer, Asus, Lenovo et MSI, c'est au tour de Dell de dévoiler une offre de PC portables à bas coût.

Quatre ordinateurs destinés exclusivement aux marchés émergents ont ainsi été dévoilés : deux de bureau et deux portables. Les Vostro A860 et A840 ont pour nouveautés de s'adresser non pas aux particuliers mais aux entreprises locales. Proposés à partir de 450 dollars, ces PC portables disposent d'un écran de 15,6 ou 14,1 pouces, de processeurs Intel Core 2 Duo, de l'Internet sans fil et au choix de Windows Vista ou Ubuntu Linux.

Les versions PC de bureau seront distribués sous la dénomination Vostro A100 et A180. Ils inclueront également des processeurs Intel Core 2 Duo. Dell, destine ce type d'offres à une vingtaine de pays d'Asie, d'Afrique, d'Europe et d'Amérique latine. Sans bousculer réellement la donne, puisque de tels PC sont vendus à ces prix auprès du grand public, ils s'accompagnent de l'offre de services aux professionnels de Dell.

Un créneau que le constructeur juge porteur pour l'avenir. En effet, selon IDC, il existe plus de 72 millions de PME à l'échelle mondiale, dont près d'un tiers sont situées en Asie-Pacifique. Un énorme marché à conquérir, que Dell ne souhaite pas laisser aux seuls fabricants locaux. D'autant plus que Dell a connu quelques difficultés en 2007 sur le marché américain, et que l'Europe de l'Ouest pourrait connaître un ralentissement de sa demande similaire.

72 millions de PME à séduire, dont 23,4 millions en Chine

Pour le seul marché chinois, la direction de Dell s'attend à ce que les ventes d'ordinateurs passent de 50 millions d'unités en 2007, à 500 millions d'ici 2015. Sans être aussi optimiste, il paraît clair que la Chine tout comme l'Inde constituent des relais de croissance aux marchés occidentaux déjà saturés. Lenovo et Acer proposent quant à eux des ordinateurs à seulement 220 dollars pour l'Asie-Pacifique.

Selon les chiffres du cabinet Gartner, les mini-PC portables (aussi appelés Netbook), pourraient être vendus dès cette année à 5,2 millions d'unités dans le monde. Un chiffre qui devrait même atteindre 8 millions d'unités l'an prochain, soit seulement 3% du marché total en volume (271 millions de PC vendus en 2007, selon Gartner). Là encore, l'argument du coût est primordial, les netbook étant vendus à partir de 299 euros en France, et jusqu'à 399 euros.

D'une taille de 9 à 10 pouces, les mini-PC portables pourraient séduire les salariés les plus nomades grâce à leur poids et leur encombrement réduits (moins de 1,5 Kg, environ 20 cm de largeur). Connectés via le WiFi ou la 3G+, ils permettent de surfer partout. Mais dans cette gamme de prix, la montée en puissance des smartphones d'Apple, RIM, Nokia, Motorola ou Windows Mobile, vient contester celle des netbooks.

Les premiers tests de l'adoption de ces PC portables à bas coût dans les entreprises françaises auront lieu en fin d'année. En effet, les modèles eeePC 901 et 1000H d'Asus seront d'ici là disponibles, de même que l'Acer Aspire One, le MSI Wind U100 et le Lenovo IdeaPad S10.

Les PC portables à bas coût peuvent-ils séduire les entreprises ?
Les PC portables à bas coût peuvent-ils séduire les entreprises ?

En savoir plus Enquête : Avec l'iPhone 2, Apple compte bien séduire les entreprises Actualité : Le Google Phone autorisé aux Etats-Unis Le marché des netbooks séduit de plus en plus les grands constructeurs. Au début limité à...