Apple signe la fin du PowerPC, et monte à 600 MHz sur l'Iphone

La prochaine version de Mac OS X se limitera aux Mac équipés de processeurs Intel. Parallèlement, une fuite chez T-Mobile dévoile la configuration matérielle du prochain iPhone.
Le PowerPC sera définitivement mort et enterré en septembre prochain lors de la sortie de la prochaine version du système d'exploitation d'Apple. Mac OS Snow Leopard fonctionnera en effet exclusivement sous les ordinateurs d'Apple basés sur les processeurs d'Intel. La version actuelle de l'OS, Mac OS X 10.5, sera donc le dernier système à fonctionner avec les PowerPC. 

Annoncé en 2004 par Apple, le basculement vers la technologie Intel x86 s'est concrétisé en 2006 avec les premiers Mac sous cette configuration. Trois ans après, le groupe a-t-il bien choisi son moment ? Même si la crise freine le renouvellement des ordinateurs, Apple ne peut se permettre de rater son tournant vers le multi-cœur, notamment au vue des avancées de cette technologie dans le traitement graphique.

Un segment sur lequel le constructeur est historiquement positionné, et où il n'a donc pas droit à l'erreur. Reste que l'offre multi-cœur d'Apple se limite pour l'heure aux Mac Pro. Suite à cette annonce, il serait logique que la firme étende son offre dans ce domaine à d'autres gammes de machines.

Snow Leopard intégré à Microsoft Exchange Server

Avec la sortie de Snow Leopard, Apple a décidé de sortir le grand jeu pour faciliter l'intégration de ses ordinateurs à un parc PC existant. Lors de sa conférence à destination des développeurs la semaine dernière, le groupe a indiqué que l'OS pourra coexister de manière transparente avec un serveur de messagerie Microsoft Exchange, et qu'il intégrera un certain nombre de nouvelles fonctionnalités pour augmenter la productivité du travail (en matière de recherche de fichiers, de passage d'une application à l'autre…)

L'actualité matérielle d'Apple concerne également l'iPhone. Des informations ont en effet filtré sur la configuration matérielle de la prochaine version du téléphone d'Apple (l'iPhone 3G S). Une fuite sur le site néerlandais de l'opérateur T-Mobil (relayée par les principales agences de presse) indique que le terminal embarquera un processeur de 600 MHz, et une mémoire vive de 256 Mo, contre 412 MHz et 128 Mo pour la version actuelle.

Un cadençage qui est en ligne avec performances affichées par les processeurs des produits concurrents, comme le Blackberry Storm ou le Palm Pre qui affichent  tous deux 600 MHz.

Annonces Google