Oracle adapte le prix de ses bases de données selon les processeurs multicoeur

Oracle vient de dévoiler un nouveau mode de calcul du prix de ses licences de bases de données, selon les caractéristiques du serveur et de son processeur. Ainsi, l'éditeur va facturer ses licences en multipliant le nombre de coeurs du processeur par 0,5 pour une architecture Intel ou AMD. Pour les processeurs Sun Niagara, il faudra multiplier ce même nombre de coeurs par 0,25 et 0,75 pour les Sun Ultrasparc IV ou IBM Power PC. Enfin, pour les serveurs avec un processeur mono-coeur, il faudra continuer à payer une seule licence.

Autour du même sujet

Oracle adapte le prix de ses bases de données selon les processeurs multicoeur
Oracle adapte le prix de ses bases de données selon les processeurs multicoeur

Oracle vient de dévoiler un nouveau mode de calcul du prix de ses licences de bases de données, selon les caractéristiques du serveur et de son processeur. Ainsi, l'éditeur va facturer ses licences en multipliant le nombre de coeurs du processeur...