Cloud : Gandi lance sa nouvelle offre IaaS

Cloud : Gandi lance sa nouvelle offre IaaS L'hébergeur français revoit son offre d'infrastructures informatiques à la demande, désormais basée sur un système de crédit.

Gandi va désormais louer ses infrastructures informatiques, dans le cadre d'une offre de cloud computing de type IaaS (Infrastructure as a Service), via un système de crédit, sur le modèle des cartes prépayées téléphoniques. Les actuels clients sont en cours de migration, et l'offre sera disponible sur une page Web dédiée d'ici quelques heures. "Nous proposons une offre Cloud depuis plusieurs années, et, depuis, des standards se sont imposés, poussés par des acteurs comme Amazon et ses Web Services. Nous voulons nous rapprocher de ces standards", explique Nicolas Lhuillery, responsable produit chez Gandi.

Concrètement, Gandi met fin à son système de "part" (des packs de processeurs, disques et RAM, auxquels on pouvait associer des options) pour laisser place à un système plus flexible reposant sur des crédits. Les ressources pourront être louées à l'heure, mais les factures au mois ou à l'année pourront aussi apparaître. Certains utilisateurs devraient aussi pouvoir réaliser des économies car un tarif dégressif s'appliquera à l'achat des crédits.

"Nous avons également inclus une dégressivité des tarifs sur le nombre de ressources par serveur. En effet, un seul serveur avec 8 CPU et 8 Go de RAM consommera un peu moins que 8 serveurs ayant chacun 1 Go de RAM", annonce l'entreprise sur son site. Pour les configurations choisies, Gandi proposera une estimation du temps de consommation restant selon les crédits disponibles.

Un service de monitoring "Watchdog" permettra de programmer des réactions automatiques face à certains événements (en cas d'attaque DdoS, ou pour rajouter des ressources en cas de montée en charge). Le système Gandi Flex, permettant de changer de configuration en fonction des dates (baisser les ressources pendant la nuit par exemple) devrait être, lui, disponible "dans les prochaines semaines"

Annonces Google