Alter Way veut devenir une référence européenne de la prestation digitale

Alter Way veut devenir une référence européenne de la prestation digitale Avec pour objectif de couvrir les projets IT du design à l'infogérance multicloud, Alter Way veut multiplier ses effectifs par trois d'ici 5 ans, et atteindre les 40 millions d'euros de CA.

Spécialisé historiquement dans le développement et l'hébergement de sites et d'applications web, Alter Way enclenche un nouveau plan de développement. Fondée en 2006, la société dirigée par Véronique Torner et Philippe Montargès entend monter en puissance sur les activités de tierce maintenance applicative (TMA), infogérance et hébergement. Les deux co-fondateurs ont défini un très ambitieux business plan sur 5 ans. Objectif : passer de 11 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014, à 40 millions d'euros en 2020. 

"Nous souhaitons capitaliser sur les partenariats que nous avons signés avec Mirantis, autour de sa distribution OpenStack, et Docker, pour nous développer sur toutes les activités de Run", souligne Véronique Torner. "D'où le nom donné à cette nouvelle stratégie : Born2Run." Et Philippe Montargès de souligner : "notre ambition n'est désormais plus seulement française, mais aussi européenne. Nous pourrions assez rapidement nous déployer dans d'autres pays, comme le Benelux, l'Italie, l'Espagne ou l'Allemagne."

Une stratégie de croissance externe en ligne de mire

Comptant 120 salariés aujourd'hui, la société de services de Saint-Cloud prévoit d'intégrer 200 nouveaux collaborateurs d'ici 2020. Pour accompagner ce développement, les deux dirigeants d'Alter Way envisagent à la fois une stratégie de croissance organique, et une croissance externe. "Nous pourrions être amenés à acquérir des sociétés à la fois pour renforcer notre activité de Run, et dans l'optique de notre extension géographique", confie Philippe Montargès.

Proposer une offre de prestations intégrées pour la mise en œuvre des projets digitaux

Aux côtés de ses activités historiques d'hébergement et d'infogérance, Alter Way a également su faire ses preuves, déjà, en matière de TMA. En 2012, le prestataire remportait avec Capgemini le plus important contrat de support jamais signé par l'administration française dans l'open source. Il porte sur le support de plusieurs centaines de logiciels libres et composants open source, avec à la clé des prestations de help desk, traitement d'incident, et maintenance adaptative. 

"Ce que nous voulons désormais, c'est devenir le leader européen de la mise en œuvre des projets digitaux, avec une capacité à couvrir un chantier de A à Z, du design des interfaces graphiques jusqu'à l'hébergement en passant par le support et la maintenance", résume Philippe Montargès. La promesse ? Proposer aux clients un guichet unique qui intègre les notions d'agilité et de DevOps sans oublier l'accompagnement métier (avec en bout de chaîne l'intégration d'indicateurs de performance métier et pas seulement technique).

Une expertise OpenStack et Docker

Les technologies OpenStack et Docker seront là pour motoriser les phases de développement, déploiement et maintenance des projets. "Ces technologies sont très importantes pour nous car nous devenons aussi un infogéreur multi-cloud", poursuit Philippe Montargès. Et sur ce plan, également central dans la transformation digitale des entreprises, Alter Way s'est rapproché de Cloudwatt, Numergy, Amazon Web Services et Microsoft Azure.

Enfin au cœur de son savoir-faire, Alter Way positionne l'innovation. Sur ce terrain, la société porte plusieurs projets innovants initiés au sein du Pôle de compétitivité Systematic Paris-Région (autour de l'industrialisation du test applicatif avec Android Cloud, du web riche avec Ubiquitus Content Framework...). En interne, la société a aussi lancé un projet de R&D visant à compléter l'offre Docker. Un ensemble d'activités qui, au final, vient compléter l'édifice en valorisant son offre d'ingénierie de projet et de conseil.

 A lire aussi :

Annonces Google