L'antivirus de CA efface par erreur un composant Windows

En raison d'une maladresse de Trust, le logiciel antivirus de Computer Associates, certains utilisateurs de Windows 2003 ont rencontré quelques soucis, dont notamment un arrêt intempestif de serveur ou l'impossibilité de redémarrer. En effet, suite à la mise à jour de ses signatures, l'antivirus supprimait par erreur le composant Lsass.exe, identifié comme étant un cheval de Troie, Win32/Lassrv.B. CA a mis à disposition de ses utilisateurs un correctif afin de résoudre ce faux-positif problématique.

Autour du même sujet

L'antivirus de CA efface par erreur un composant Windows
L'antivirus de CA efface par erreur un composant Windows

En raison d'une maladresse de Trust, le logiciel antivirus de Computer Associates, certains utilisateurs de Windows 2003 ont rencontré quelques soucis, dont notamment un arrêt intempestif de serveur ou l'impossibilité de redémarrer. En effet,...