La lutte anti-spam démarre en douceur en Chine

625 dollars. Ce n'est pas très dissuasif mais c'est une première en Chine : une société originaire de la ville de Shenzhen a écopé de cette amende pour avoir envoyé de nombreux "pourriels" depuis le début de l'année. Deuxième pays le plus connecté derrière les Etats-Unis, les boîtes aux lettres électroniques chinoises reçoivent en moyenne 16,8% de pourriels. Guangdong, la province la plus active économiquement, est depuis 3 ans la cible préférée des spammeurs.

Autour du même sujet

La lutte anti-spam démarre en douceur en Chine
La lutte anti-spam démarre en douceur en Chine

625 dollars. Ce n'est pas très dissuasif mais c'est une première en Chine : une société originaire de la ville de Shenzhen a écopé de cette amende pour avoir envoyé de nombreux "pourriels" depuis le début de l'année. Deuxième pays le plus...

Annonces Google