LinkedIn : une infrastructure Java

LinkedIn a fait historiquement le choix du langage Java. Ici, l'accueil du siège du groupe à Mountain View. © Hugo Sedouramane / Journal du Net

Les serveurs d'applications de LinkedIn  tournent sous Tomcat et Jetty, combinés à MySQL (mais aussi Oracle Database). Le moteur de recherche du réseau social professionnel repose quant à lui sur Lucene. LinkedIn a également recours à Hadoop pour ses besoins en analytics.

 Serveur Web : Jetty
 Serveur d'applications : Tomcat
 Bases de données : MySQL et Sensei
 Traitement distribué : Hadoop (avec Pig et Azkaban)
 Langages et frameworks : C++, Java, Scala, Python, Ruby et Netty

Suggestions de contenus