Classement : la webperf des ténors du e-commerce en France en septembre

Classement : la webperf des ténors du e-commerce en France en septembre Parmi les e-commerçants les plus visités en France, lesquels ont été les meilleurs en termes de rapidité d'affichage en septembre ? Décryptage avec notre partenaire Fasterize.

Parmi les ténors du e-commerce en France, lesquels ont été les plus performants, en matière de rapidité d'affichage, en septembre ? Durant ce mois, notre baromètre a mesuré quotidiennement la vitesse à laquelle s'affichaient plusieurs types de pages web (home, produit, et catégorie) pour les 14 e-commerçants les plus visités en France (la méthodologie complète est consultable en ligne). Les mesures sont réalisées par notre partenaire Fasterize, spécialisé dans la performance web et éditeur d'une solution SaaS dédiée.

Pour rappel, le Speed Index mesure la vitesse à laquelle le contenu s'affiche. Mais, si le temps de chargement indique le temps qu'il faut pour qu'une page se charge entièrement, le Speed Index s'intéresse au rythme et à la bonne progression de ce chargement. C'est cet indicateur, essentiel, que nous avons retenu pour établir le classement.

 
Classement "Top 14" de la webperf des ténors du e-commerce en France en septembre
Classement - Site (évolution mensuelle) Speed Index (moyenne) Temps de chargement moyen des pages (millisecondes) Poids moyen des pages analysées (octets) Nombre moyen de requêtes
Source : JDN / Fasterize
1- Leroy Merlin (=) 3 983 9 381 862 211 79
2- La Redoute (=) 4 138 5 287 995 486 104
3- Amazon (=) 4 834 7 081 1 372 530 142
4- Darty (=) 5 221 11 867 1 764 350 139
5- Auchan (=) 6 076 18 065 2 076 408 197
6- Booking (=) 6 908 8 404 1 133 005 99
7- Fnac (=) 7 275 13 476 1 941 250 185
8- eBay (+1) 7 779 12 588 1 595 398 141
9- SNCF (-1) 8 042 12 616 1 227 932 145
10- Cdiscount (+1) 8 300 18 143 1 958 334 202
11- Carrefour (-1) 8575 10 429 2 654 558 132
12- Rueducommerce (+1) 9 984 14 926 3 157 830 258
13- Priceminister (+1) 10 045 22 069 1 676 542 255
14- Goupon (-2) 10 492 14 895 2 413 568 101

Premier constat : le classement a finalement peu évolué en un mois (lire aussi le classement du mois d'août). Les sept premiers conservent leur place, et seuls de faibles mouvements sont à signaler sur la deuxième partie du classement. Les performances enregistrées en août, et globalement cet été, n'étaient donc pas liées aux particularités de la période des congés estivaux. "Les améliorations n'étaient, elles, non plus pas dues aux vacances, mais bien au travail effectué sur les pages !", félicite Stéphane Rios, fondateur et PDG de Fasterize.

Les performances de Leroy Merlin et La Redoute sur le podium

C'est donc toujours Leroy Merlin qui est en tête du classement. "Et le site continue de s'améliorer", fait remarquer Stéphane Rios, qui regrette cependant que "certaines ressources ne soient pas servies par le CDN, ou que les images ne soient pas en progressive jpeg et mieux compressées, du moins pour certaines d'entre elles".

Toujours numéro 2, la webperf de La Redoute continue aussi de progresser, avec un gain d'une seconde en un mois sur le temps de chargement moyen, et de 10% sur le Speed Index. Le fondateur de Fasterize apprécie notamment "le gros travail réalisé sur la page d'accueil", qui compte 66 requêtes seulement en moyenne, même si les pages de produits en comptent souvent deux fois plus..."Il est parfois difficile de mettre en place ce type d'optimisation sur tout un site, et il vaut alors mieux commencer par la page la plus en vue, c'est-à-dire la home", conseille le spécialiste. Au sujet de cette page d'accueil, il remarque aussi que son poids est descendu à 770 Ko sur la fin du mois de septembre, ce qui le pousse à affirmer qu'il ne serait pas étonné de voir La Redoute prendre la première place le mois prochain...

Ce qu'il manque à Darty pour monter sur le podium

Quant à l'autre français en haut du classement, Darty voit le podium lui échapper, notamment, pense l'expert en webperf de Fasterize, parce que ses pages sont trop volumineuses : une image de 350 Ko pourrait par exemple n'en peser que 60. "C'est dommage, car beaucoup de bonnes pratiques sont implémentées", reconnaît toutefois Stéphane Rios.

Fasterize avance plusieurs éléments pour décrypter la chute de la webperf de Groupon.

Concernant le gain d'une place de RueDuCommerce, il est plus dû à la chute de Groupon qu'à de réelles améliorations en matière de webperf. "De nombreux basiques ne sont pas en place chez RueDuCommerce", observe le fondateur de Fasterize, qui fustige notamment une page de produits dont le poids a atteint 7,1 Mo simplement à cause d'un bandeau de pub de 3,8 Mo - même si une correction réalisée le 9 septembre a fait descendre le poids de ce dernier à 25 Ko.

La chute de Groupon expliquée

La webperf de Groupon continue, elle, de baisser significativement, entrainant dans sa chute le site à la dernière position de notre classement. Groupon aura donc perdu 6 places en deux mois. Par rapport à août, le poids de ses pages a encore pris 300 Ko et, en deux mois, son Speed Index a dégringolé, passant de 7921 à 10492, soit plus de 30% hausse. Sur les fiches de produits, le JavaScript est passé de 360 Ko à 1,1 Mo, soit de 28% du poids de la page à 45%.

Serait-ce là les dégâts d'une refonte réalisée en août ? C'est possible : Stéphane Rios avance plusieurs éléments qui vont dans ce sens. Par exemple, il relève l'insertion de nouvelles polices. "Il y a apparemment aussi eu un changement de serveur : l'abandon du serveur web Apache pour NodeJS a priori. En tous cas, le problème de la webperf et de sa baisse sont trackés", observe le fondateur de Fasterize, "puisque le script 'boomerang' de mesures de performance de type Real User Monitoring est désormais inséré. Mais malheureusement, il n'est pas compressé, un comble !"

Annonces Google