Windows 10X : les double-écrans tactiles rabattables pas avant 2022 ?

Chargement de votre vidéo
"Windows 10X : les double-écrans tactiles rabattables pas avant 2022 ?"

Windows 10X : les double-écrans tactiles rabattables pas avant 2022 ? [WINDOWS 10 1909, 2004] Attendue pour 2021, la première version de Windows 10X se limitera à la prise en charge de terminaux tactiles mono-écran. La sortie de la version conçue pour deux écrans devrait attendre l'année suivante.

[Mis à jour le mardi 21 juillet 2020 à 19h00] Future déclinaison de Windows 10 conçue pour les terminaux à double-écrans tactiles rabattables, Windows 10X devrait finalement sortir en deux temps. Selon notre consœur Mary Jo Foley de Zdnet.com, Microsoft, bousculé par la pandémie de Covid-19, prévoit désormais de lancer une première version Windows 10X limitée aux devices tactiles mono-écran au printemps 2021. La sortie de la version "double-écrans" de l'OS ne devrait pas intervenir avant le printemps suivant. L'éditeur a prévu par ailleurs d'équiper le nouvel opus d'une technologie de container permettant de prendre en charge les logiciels Windows d'ancienne génération (Win32). Toujours d'après Mary Jo Foley, Microsoft aurait là encore changé ses plans, et envisagerait de livrer cette brique plutôt en 2022 compte tenu de problèmes de performance rencontrés avec l'OS. Pour la suite, Windows 10X devrait faire l'objet d'une mise à jour majeure une fois par an. Résultat : l'édition historique de Windows 10 pourrait passer de deux mises à jour par an à une seule. Une partie des développeurs Windows devant se consacrer à la maintenance de Windows 10X, il ne serait pas possible de maintenir le rythme initial.

Sorti initialement en juillet 2015, Windows 10 a passé le cap symbolique du milliard d'appareils actifs en mars 2020, contre 900 millions en octobre 2019. Un volume qui inclut les terminaux Windows 10 de type tablette ou PC, mais également les consoles Xbox One qui embarquent l'OS. Selon NetApplications, le système d'exploitation a passé pour la première fois le palier symbolique des 50% de parts de marché sur le segment du desktop en août 2019. Son taux de pénétration se hisse à 56% sur ce créneau en avril 2020. De son côté, Windows 7 poursuit sa lente décroissance en enregistrant 25% de parts de marché sur la même période, contre 35% il y a un an.  Les mises à jour de Windows 10 et de Microsoft 365 (ex-Office 365) sont désormais synchronisées. Elles interviennent chacune deux fois par an, autour des mois d'avril-mai et d'octobre-novembre.

Cap sur Windows 10X et un nouveau menu Démarrer (21h1)

La première version 2020 de Windows 10 (20h1) étant finalisée, Microsoft a livré de nouvelles bêtas s'inscrivant dans le cycle de développement continu de son OS (build 19536, 19541, 19546, 19551, 1955519559, 19564, 19569). Introduisant une meilleure gestion des photos dans l'application téléphone et la possibilité de créer un compte Windows mullti-utilisateurs pour une famille, elle devrait en toute logique tracer le chemin des mises à jour suivantes du système d'exploitation, mais Microsoft ne précise pas lesquelles. L'éditeur pourrait se donner la liberté de "rétroporter" certaines nouveautés de ses bêtas en cours dans une mise à jour déjà prête à être diffusée ou bien, à l'inverse, les décaler à des versions intermédiaires plus lointaines.

Reste qu'avec l'épidémie de Covid-19, Microsoft a revu certains plans. Principal projet impacté : Windows 10X. Cette nouvelle extension de Windows devait motoriser les futurs terminaux tactiles Windows à double-écrans tactiles rabattables, parmi lesquels devait figurer la tablette Surface Neo (déjà présentée en avant-première). Compte tenu de la période d'incertitude engendrée par l'épidémie de Covid-19, Microsoft aurait décidé de lancer Windows 10X en deux temps. Une première version de Windows 10X taillée pour les devices tactiles mono-écran serait lancée au printemps 2021, puis une seconde version au printemps 2022 pour les terminaux à double-écrans. L'éditeur a prévu d'équipé le nouvel opus d'une technologie de container taillée pour prendre en charge les logiciels Windows d'ancienne génération basés sur l'environnement Win32. Compte tenu de problèmes de performance rencontrés avec le nouvel OS, Microsoft envisagerait de livrer cette brique plutôt en 2022.

Par ailleurs, Windows 10X devrait intégrer un nouveau Démarrer, plus dépouillé, et inaugurant la recherche unifiée de Microsoft 365 - qui combinera les moteurs de recherche de Windows, Bing et Microsoft 365 (ex-Office 365). Il serait pour l'heure baptisé Microsoft Launcher par les équipes de l'éditeur en interne (voir le post Facebook ci-dessous issu de la page officielle de Microsoft 365). 

Les nouveautés de la future mise à jour 2020 de Windows 10 (21h2) ?

Microsoft a livré les premières bêtas de la future mise à jour de Windows 10 prévue en 2021 (build 20161, build 2170). Nom de code : 21h1. Elle introduit comme attendu un menu Démarrer rafraîchi. Exit les plaques multicolores. La couleur des icônes d'applications est uniformisée. Objectif : rendre le menu plus cohérent avec la nouvelle interface graphique dite Fluent Design de Windows, qui se veut à la fois plus fluide et plus animée. Le nouveau menu peut se décliner en mode sombre ou en différentes couleurs (via le menu Paramètre > Personnalisation > Couleur). 

Le menu Démarrer de Windows 10, avant et après la mise à jour. © Microsoft

Microsoft annonce pour l'occasion son intention de personnaliser la  barre de tâches, et propose une option pour basculer automatiquement en mode tablette au regard du type de terminal détecté. Le moteur de recherche est aussi refondu. Plus dépouillé, il gagne en lisibilité en se limitant à deux colonnes, dont celle de droite est consacrés à des recherches rapides : météo, actualités, films... (voir la capture ci-dessous).

Microsoft envisage de faire évoluer le moteur de recherche de Windows vers une interface plus dépouillée qui se veut plus lisible. © JDN / Capture

D'autres évolutions sont au programme dans les applications livrées par défaut avec Windows. Dans le navigateur Edge par exemple, le raccourci Alt + Tab ne permet plus seulement de passer d'un site web ouvert à l'autre, mais permet aussi d'afficher tous les sites ouverts sur l'écran. Enfin, la calculatrice de l'OS inaugure un mode graphique pour traduire les équations sous forme de courbes interactives, avec la possibilité d'y ajouter des variables à la volée.

Quelles sont les nouveautés de la Windows 10 May 2020 Update ?

Microsoft a commencé à délivrer la première mise à jour annuelle de Windows 10 le 27 mai sur les terminaux Windows compatibles. Nom de code : 20h01. Numéro de version : 2004.  Dans un premier temps, la Windows 10 May Update sera mise à la disposition des utilisateurs équipés d'une des deux versions les plus récentes de l'OS (les n°1903 et n°1909) avant d'être plus largement diffusée. Baptisée officiellement Windows 10 2004 (pour éviter toute confusion avec d'anciens produits de Microsoft comme Windows Server 2003), elle a pour principal objectif d'aboutir à un noyau Windows commun à tous les OS de Microsoft, y compris à la version serveur de Windows supportant le cloud Azure du groupe américain. Parmi les nouveautés saillantes de cette mise à jour, on relève :

  •  L'app Your Phone. Une toute nouvelle application équipe le système d'exploitation. Baptisée Your Phone, ou Votre Téléphone en français, elle est conçue pour émuler l'écran d'un smartphone Android sur son ordinateur ou sa tablette. Prenant en charge les Galaxy S10, S10+, S10e, S10 5G de Samsung, elle permet d'ouvrir des applications Android, d'émettre ou répondre à des appels téléphoniques sur son smartphone depuis son terminal Windows., mais aussi d'accéder à l'historique du téléphone, de synchroniser ses fichiers, son calendrier, piloter des notifications, SMS, MMS...
  • Le moteur de recherche de l'explorateur de fichiers introduit un système d'autocomplétion affichant une série de suggestions de documents au fur et à mesure de la saisie du nom d'un fichier. Optimisant l'usage du disque, Il intègre aussi des résultats enrichis issus du web donnant accès directement à diverses informations (météo, actualités, films à  l'affiche...).
  • S'affranchir des mots de passe. Une option permettant de s'affranchir du mot de passe de connexion à Windows 10 fait son apparition. Une fois celle-ci sélectionnée, l'utilisateur basculera sur un autre type d'identification, par code PIN ou par reconnaissance biométrique (faciale, d'iris ou d'emprunte digitale) via la fonction Windows Hello.
  • Cortana prend son indépendance. L'assistant vocal Cortana se détache de Windows et fait l'objet d'une application indépendante (lire l'article : Microsoft veut faire de Cortana un assistant intelligent universel).  Dans cette logique, Cortana est entièrement découplé de la barre de tâche, et peut s'ouvrir et se manipuler comme n'importe quelle fenêtre logicielle. 
  • La réintroduction des PowerToys. Initialement développés pour Windows 95 et Windows XP, les PowerToys sont des utilitaires de personnalisation. Deux PowerToys sont pour l'heure annoncés : un guide des raccourcis clavier de Windows, et une fonctionnalité baptisée FancyZones permettant de réorganiser l'écran en parties pour y loger des fenêtres d'application.
  • Un centre d'alertes revu. Il introduit notamment la possibilité de trier les alertes par applications ou de les désactiver pour certaines d'entre elles.
  • Amélioration de la gestion multi-écran. Point intéressant pour les gamers, Microsoft optimise la stabilité du multi-écran de Windows 10 avec l'introduction de la version 2 de Windows Display Driver Model.
  • Des applications qui se relancent au démarrage. Les applications (type x86 et UWP) utilisées lors de la dernière session du système d'exploitation pourront être automatiquement relancées au démarrage ou redémarrage de l'OS, à la manière des sessions de navigations web. Pour tester des logiciels potentiellement instables ou isoler les applications malveillantes, Microsoft améliore par ailleurs les capacités de paramétrage de la sandbox de Windows.
  • Refonte du mode tablette. Microsoft propose un écran en mode tablette qui se rapproche plus de celui du mode PC de Windows qu'auparavant, avec simplement quelques différences en termes de contrôles tactiles.
  • Une version optimisée du sous-système Linux. Conçu pour exécuter des applications Linux sur Windows, le WSL (Windows Subsystem for Linux) se contente jusqu'ici d'émuler l'API du noyau Linux, mais sans l'intégrer dans son ensemble. Avec la mise à jour 20h1, ce sous-système, désormais en version 2, embarquera ce dernier. Objectif :  réduire le temps de lancement des logiciels Linux en optimisant l'emprunte mémoire et en réduisant le nombre de composants matériels sollicités.   
  • Une réinitialisation en mode cloud. La fonction de réinitialisation de Windows 10 donne désormais la possibilité de télécharger l'OS pour le réinstaller plutôt que de miser sur un processus de réinstallation locale.
  • Windows Defender.  Le module de sécurité de Windows 10 évolue pour protéger l'OS contre les téléchargements intempestifs non-sollicités par l'utilisateur.   
  • Des fonctionnalités taillées pour les entreprises. Avec cette mise à jour, Microsoft n'oublie pas les entreprises. Parmi les fonctionnalités qui leur sont dédiées, l'éditeur met en avant des mécanismes de configuration et de diagnostic et de déploiement améliorés (cf. le blog post officiel de Microsoft sur le sujet).
  • Windows File Recovery. Un utilitaire disponible gratuitement sur le Windows Store permet de récupérer tous types de fichiers accidentellement effacés ou corrompus (documents, photos, vidéos...). Au-delà des PC ou des tablettes, il est également conçu pour prendre en charge les supports de stockage SSD et externes, comme les clés USB. Seule contrainte :  il est accessible uniquement en ligne de commande . Pour accompagner les utilisateurs, Microsoft a publié un guide

Microsoft précise que les nouveaux PC livrés dans la foulée de la sortie de Windows 10 2004  seront systématiquement équipés d'une version 64bit de Windows. Une mesure qui n'impactera pas les PC sous Windows 10 précédemment commercialisés qui pourront bénéficier de la mise à jour de l'OS en 32bit.

Comment télécharger et installer la Windows 10 May 2020 Update ?

La mise à jour de Windows 10 de mai 2020 (version n° 2004) est officiellement sortie le 27 mai 2020. Elle est disponible pour les versions les plus récentes de l'OS de Microsoft (n°1903 et n°1909). Les utilisateurs de ces dernières peuvent se rendre dans Windows Update pour mettre à niveau leur appareil. L'éditeur américain vient d'annoncer avoir enclenché la mise à jour automatique de la nouvelle version sur les appareils dotés de l'édition 1809 de Windows 10. Une mouture qui ne sera plus supportée à partir du 10 novembre 2020. La Windows 10 May 2020 Update est aussi disponible en téléchargement sur le site de Microsoft :

Pour l'installer voici comment faire.  Assurez vous préalablement avoir acquis Windows 10 et disposer de la mise à jour précédente de l'OS (la Windows 10 November 2019), puis passez par : 

  1. L'application Paramètres,
  2. Le menu Mise à jour et sécurité,
  3. Le menu Windows Update,
  4. Dans le menu Windows Update, cliquer sur "Vérifier les mise à jour",
  5. Puis "cliquer Télécharger et installer maintenant" Windows 10 version  2004.

Vous devez ensuite redémarrer votre appareil plusieurs fois pour que la mise à jour soit installée, ce qui nécessite plusieurs minutes. Si vous n'êtes pas prêt à attendre, vous pouvez planifier les redémarrages plus tard. 

Historique des versions de Windows 10

Depuis le lancement de Windows 10 mi-2015, Microsoft a livré au total huit mises à à jour incrémentales aux utilisateurs de son système d'exploitation, au rythme de deux par an.​​

Historique des versions de Windows 10
Nom Date de sortie Nom de code Numéro de version Dernière mise à jour cumulative
Windows 10 Initial Update juillet 2015 Threshold 1 N° 1507 KB4561649 (OS Build 10240.18608)
Windows 10 November Update 2015 Novembre 2015 Threshold 2 N° 1511  
Windows 10 Anniversary Update Août 2016 Redstone 1 N° 1607 KB4561616 (OS Build 14393.3750)
Windows 10 Creators Update Avril 2017 Redstone 2 N° 1703 KB4561605 (OS Build 15063.2409)
Windows 10 Fall Creators Update Octobre 2017 Redstone 3 N° 1709 KB4561602 (OS Build 16299.1932)
Windows 10 April 2018 Update Avril 2018 Redstone 4 N° 1803 KB4561621 (OS Build 17134.1550)
Windows 10 October 2018 Update Octobre 2018 Redstone 5 N° 1809 KB4561608 (OS Build 17763.1282)
Windows 10 May 2019 Update Mai 2019 19H1 N° 1903 KB4560960 (OS Builds 18362.900)
Windows 10 November 2019 Uptade Octobre 2019 19H2 N° 1909 KB4560960 (OS Builds 18363.900)
Windows 10 2004 Mai 2020 20H1 ou Vibranium N° 2004 KB4557957 (OS Build 19041.329)
NC Novembre 2020 20H2 ou Manganese NC  

Windows 10 : avis et test

Le JDN a testé Windows 10, dans sa première itération, sur une tablette Surface Pro de première génération. Globalement, Windows 10 est un Windows de bonne facture. La migration vers Windows 10 a bien fonctionné. Tous les logiciels installés initialement (dont certains de génération Windows 7) ont pu migrer sans problème. Lire le test complet du JDN : Windows 10, test et avis de la rédaction

Windows 10 : gratuit ou payant selon les éditions

En fonction des besoins et des contextes d'utilisation (à titre privé, comme entrepreneur indépendant, comme PME, comme grandes entreprises), Microsoft décline son système d'exploitation en plusieurs éditions, dont voici les principales : 

  1. Windows 10 Famille : 145 euros (tarif officiel de Microsoft),
  2. Windows 10 Pro : 259 euros (tarif officiel de Microsoft),
  3. Windows 10 Pro for Workstations 439 euros (tarif officiel de Microsoft),
  4. Windows 10 en mode S : gratuit (les acquéreurs d'un terminal équipé de Windows 10 S ont la possibilité de migrer gratuitement vers Windows 10 Pro  d'ici le 31 mars 2018),
  5. Windows 10 Education : prix non communiqués (disponible par le biais de contrats de licences en volume).
  6. Windows 10 Enterprise : prix non communiqués (disponible par le biais de contrats de licences en volume).
  7. Windows 10 IoT : prix non communiqués

Windows 10 ISO : installer via CD, DVD ou clé USB

Pour installer (ou réinstaller) Windows 10 depuis un support externe (que ce soit CD, DVD ou clé USB), il est recommandé de recourir à l'outil de création de support proposé par Microsoft. Il permet d'enregistrer une image disque de Windows 10 (ou ISO) sur le terminal de son choix. Toutes les éditions de Windows 10 sont proposées par le biais de l'outil hormis Windows 10 Enterprise. Télécharger l'outil de création d'ISO de Windows 10

Windows 10 Update : mettre à jour son PC

Les utilisateurs souhaitant passer à Windows 10 peuvent le faire via le site de Microsoft. D'après l'éditeur, Windows 10 a la capacité de faire tourner toutes les applications conçues pour Windows 7 et Windows 8. L'OS est aussi conçue pour faire marcher tous les pilotes compatibles avec ces anciennes versions. Une fois installé, Windows 10 fait l'objet de mises à jour régulières, visant à en optimiser sécurité et performances. Deux fois par an, l'OS bénéficie, aussi, d'une mise à niveau apportant de nouvelles fonctionnalités.  Microsoft publie sur son site une page récapitulant toutes les mises à jour de Windows 10, qu'elles soient en bêta ou en version finalisée.

Les nouveautés de Windows 10

  • Un Menu Démarrer. Suite à sa disparition dans Windows 8, Windows 10 réintègre un menu/bouton démarrer proche de celui de Windows 7. L'interface moderne inaugurée avec Windows 8, dédiée aux tablettes, disparaît dans Windows 10 sur les terminaux non-tactiles (PC fixes ou portables), dotés de souris et clavier.
  • Le mode Continuum. Dans le cas des terminaux hybrides ou 2 en 1, Windows 10 permet de basculer dynamiquement du mode desktop au mode tactile en fonction de la configuration choisie : tablette ou ordinateur portable (netbook, ultrabook...). 
  • Des bureaux virtuels. Windows 10 introduit une fonctionnalité de desktop virtuel. Elle permet de disposer de plusieurs bureaux en fonction de ses besoins professionnels ou personnels, et de passer l'un à l'autre.
  •  Une timeline. La frise chronologique de Windows 10 permet de revenir à un état antérieur de l'OS et de retrouver les applications, fichiers ou sites web précédemment ouverts. Cet historique est accessible via tous les terminaux Windows rattachés à un même compte utilisateur Microsoft. 
  • De nouvelles applications. Windows 10 intègre un nouveau navigateur baptisé Edge qui se veut plus moderne qu'Internet Explorer. Il est également équipé d'une application Photos refondue qui automatise notamment le montage de vidéo ou de slideshow en se basant sur la reconnaissant d'images. Un centre de notifications fait son apparition avec de nouvelles possibilités comme le Partage de proximité - qui  permet l'échange de fichiers entre terminaux Windows via Bluetooth ou wifi.  Windows 10 se rapproche enfin d'Office 365 via le système cloud de stockage de fichiers OneDrive.
  • Les Universal Apps. Windows 10 inaugure les applications dites universelles reposant sur le framework UWP (Universal Windows Platform). Comme les logiciels d'ancienne génération (Win32), elles sont proposées via le Microsoft Store.
  • Un presse papier. Un presse papier permet désormais de sauvegarder des contenus, textes et images, via copier-coller, puis de les synchroniser entre différents appareils Windows via un service cloud. 
  • SwiftKey.  Le système de saisie tactile par swipe (balayage des doigts sur l'écran) de Microsoft, historiquement disponible sur Android et iOS, est désormais présent dans Windows. 
  • Fluent Design.  Depuis 2017, Windows 10 fait l'objet d'une nouvelle interface graphique qui se veut plus fluide et animée. Baptisée Fluent Design, elle a été introduite de manière progressive. 
  • Mode S. Depuis mi-2018, Windows 10 donne la possibilité de basculer vers le mode S. Une configuration plus légère et plus performante de l'OS qui a la particularité de prendre en charge à la fois les machines x86 et ARM. Principale contrainte, elle se limite au support des applications du Microsoft Store, l'objectif étant d'assurer une expérience plus sûre et plus maîtrisée en n'exécutant que des applicatifs validés par Microsoft.
  • La sécurité. Windows 10 intègre de nouvelles fonctions de sécurité : authentification multi-facteur, kit de sécurité (avec notamment Microsoft Defender Advanced Threat Protection), authentification biométrique avec Windows Hello, une sandbox pour isoler les applications malveillantes...

Les éditions de Windows 10

  • Windows 10 Home est taillé pour les PC, tablettes et terminaux hybrides (2 en 1) commercialisés auprès du grand public.
  • Windows 10 Pro est conçu pour les PME avec à la clé des fonctions de gestion de flotte, de protection des données....
  • Windows 10 Enterprise intègre des fonctions de sécurité et de gestion de parc plus avancées que celles de Windows 10 Pro
  • Windows 10 Education est dessiné pour le secteur de l'éducation : les écoles, les universités...
  • Windows 10 S est destiné aux PC à moins de 300 dollars. Léger et performant, il n'exécute que les applications disponibles sur le Microsoft Store (et donc validées par Microsoft). 
  • Windows 10 IoT est fait pour les objets connectés, les "Wearable" et les machines-outils industrielles. 
  • Windows 10 Pro for Workstations cible les stations de travail musclées. 

Windows 10 : configuration requise

  • Processeur : 1 GHz ou plus rapide
  • Mémoire RAM : 1 Go (pour une architecture en 32 bits) ou 2 Go (64 bits)
  • Espace disque : 16 Go
  • Carte graphique : périphérique DirectX 9 avec pilote WDDM

La mise à jour d'un terminal existant nécessite Windows 7 SP1 ou Windows 8.1 Update. Quelques processeurs 64 bits plus anciens peuvent par ailleurs bloquer l'installation. Pour accéder au Windows Store et télécharger des apps depuis un terminal sous Windows 10, Microsoft précise qu'il est nécessaire de disposer d'un écran d'une résolution d'au moins 1024 x 768 pixels, et d'un compte Microsoft.