Les SSII en ordre de bataille pour lutter contre la grippe A "Pour assurer le télétravail au niveau groupe, nous avons acquis des licences VPN"

Marie Laurence Carle Empereur est Directrice des Ressources Humaines de GFI Informatique.

JDN Solutions. Comment s'articule votre plan de continuité d'activité ?  

Marie Laurence Carle Empereur. Le plan de continuité d'activité groupe que nous avons lancé à la fin du mois de juillet s'articule autour de 3 volets. Le premier concerne la mise en œuvre des directives du PCA au niveau du groupe, le deuxième est une déclinaison de ce dernier au niveau de nos unités opérationnelles et chez les clients où travaillent 80% de nos collaborateurs.

Enfin, le troisième volet de notre PCA concerne le plan de communication et la mise en place de mesures concrètes d'information sur la grippe A, sur plusieurs supports : site Web, intranet, bases de données groupe...

Quelles ressources avez-vous mobilisées ?

Pour l'ensemble de nos unités en France, nous avons désigné un responsable de périmètre ainsi qu'un coordinateur pandémie afin de suivre l'état d'avancement du PCA client tandis qu'un reporting périodique est également effectué. Nous avons également fait parvenir avec les bulletins de paye du mois d'août une note d'information sur ce thème.

"Nous avons également contacté tous les médecins du travail pour faciliter la communication en cas de pandémie"

Nous avons également convoqué début septembre la vingtaine de comités d'hygiène sécurité et des conditions de travail pour les informer des mesures prises et de notre démarche. Nous avons également contacté tous les médecins du travail pour faciliter la communication en cas de problème, mais aussi tous nos fournisseurs et sous-traitants pour connaître les démarches de prévention et de lutte contre la grippe A qu'ils ont mis en œuvre.

Des adresses mail dédiées ont aussi été lancées pour répondre aux interrogations des collaborateurs. Actives depuis le début du mois de septembre, elles sont gérées en local, par chaque coordinateur. Si les questions posées par les collaborateurs sont variées et nombreuses, on ne décèle pas pour autant de mouvement de panique.

Comment comptez-vous réagir le moment venu ?

En cas de pandémie avérée, des mesures de télétravail pourront également être mises en place mais dépendront des mesures qui auront été décidées au niveau de chaque PCA client qui aura été élaboré.

Pour assurer le télétravail au niveau groupe, nous avons acquis des licences VPN pour permettre à un collaborateur d'accéder à son poste de travail depuis n'importe quel autre poste connecté à Internet.

Ainsi, il pourra accéder à sa messagerie et à toutes ses applications métiers. Ce type de réseau existe déjà pour les managers mais sera étendu si nécessaire à n'importe quel collaborateur. Toutes nos filiales étrangères et business units ont aussi été sensibilisées pour assurer la continuité de service, en cas de pandémie, même en mode dégradé.

Autour du même sujet