Employeur idéal des ingénieurs : Google préféré à Apple ou Microsoft

Employeur idéal des ingénieurs : Google préféré à Apple ou Microsoft Un nouveau sondage réalisé par Universum auprès d'ingénieurs dresse un classement des employeurs les plus attractifs. Des ténors de l'IT se hissent au sommet, mais d'autres chutent.

Les ingénieurs français préfèrent travailler chez Google que chez Apple ou Microsoft : c'est ce que révèlent les derniers classements d'Universum, qui a interrogé plus de 16 000 étudiants suivant une formation d'ingénieur en France, et 2 700 anciens élèves de ces formations. Le résultat de ces deux sondages : deux classements, l'un des employeurs les plus attractifs pour les futurs ingénieurs, l'autre pour les ingénieurs en poste. Deux palmarès où brillent des acteurs bien connus du secteur informatique

Le premier classement, celui des employeurs préférés par les futurs ingénieurs, est certes dominé par Airbus Group (ex-EADS), mais c'est bien Google qui en occupe la 2e place, comme l'année dernière. L'entreprise de Mountain View est ainsi préférée à Apple (9e) et Microsoft (10e), qui occupent aussi cette année exactement la même place que dans le palmarès de 2014. Autre acteur bien connu du secteur informatique, Dassault Systèmes se hisse lui aussi dans le top 15 tous secteurs confondus (voir ci-dessous). Le numéro 1 français de l'édition logicielle n'a d'ailleurs lui non plus pas évolué dans le palmarès tous secteurs confondus en un an.

Des acteurs des services IT et des télécoms en perte de vitesse

Au-delà du top 15, des acteurs du secteur high-tech et informatique ont cependant connu des mouvements plus sensibles dans le palmarès - qui, au total, classe 130 acteurs, tous secteurs confondus. De fortes baisses sont ainsi constatées chez SFR (qui passe de la 89e place en 2014 à la 100e cette année) et Bouygues Telecom (78e contre 70e l'année dernière). Orange s'en sort toutefois un peu mieux (37e cette année, contre 35e en 2014)

L'attractivité d'Akka a dégringolé en un an

Du côté des SSII, la situation est aussi contrastée. Plusieurs entreprises voient leur attractivité baisser : c'est le cas de Capgemini (de la 42e à la 46e place) ou Altran (de la 73 à la 80e), ou de Sopra (de la 97e à la 101e). L'attractivité d'Akka a, elle, véritablement dégringolé en un an. Cette société passe de la 90e place à la 120e.

En revanche, Solucom progresse notablement, passant de la 104e à la 82e position. C'est aussi le cas d'Atos, qui gagne 9 places (passant de la 106e à la 97e). Plusieurs SSII font également leur entrée dans le palmarès : Alten est 88e, GFI Informatique 126e, et Devoteam 128e.

Palmarès des 10 employeurs idéaux du secteur IT - télécom pour les futurs ingénieurs
Employeurs idéaux du secteur IT - télécom pour les futurs ingénieursClassement 2015 tous secteurs (progression par rapport à 2014)
Source : Universum
1er- Google2 (=)
2e- Apple9 (=)
3e- Microsoft10 (=)
4e- Dassault Systèmes 12 (=)
5e- IBM26 (+1)
6e- Orange 37 (-2)
7e- Capgemini46 (-4)
8e- Oracle 66 (-4)
9e- STMicroelectronics 72 (-4)
10e- Bouygues Telecom 78 (-4)

Cette année, Universum a donc aussi également réalisé, pour la première fois, un sondage similaire mais auprès d'ingénieurs français en poste. Ce sont les trois mêmes acteurs qui montent sur le podium, Google devançant toujours Apple et Microsoft.

Orange, Dassault Systèmes, IBM, Capgemini figurent également parmi les 10 employeurs du secteur IT les plus attractifs pour des ingénieurs en poste, comme dans le palmarès des étudiants. Mais trois acteurs qui n'apparaissaient pas dans le Top 10 des ingénieurs en formation se hissent dans celui des ingénieurs en poste : SAP, HP et Altran.

Palmarès des 10 employeurs idéaux pour les ingénieurs en poste
Employeurs idéaux du secteur IT - télécom pour les ingénieurs en posteClassement 2015 tous secteurs
Source : Universum
1er- Google2
2e- Apple4
3e- Microsoft13
4e- Orange66
5e- Dassault Systèmes 67
6e- IBM71
7e- Capgemini93
8e- SAP97
9e- HP115
10e - Altran116

Annonces Google