Nec supprime 387 postes en France

Après avoir enregistré un déficit annuel de 2,4 milliards d'euros, Nec Computers annonçait la suppression de 20 000 postes dans le monde. La France sera directement impactée par ces licenciements, et particulièrement le site d'Angers. Ce dernier, dédié à l'assemblage de PC portables et serveurs sera donc fermé, entrainant la suppression de 357 postes.

La fermeture devrait être effective début 2010. Le groupe Nec souhaite abandonner son action de vente de PC pour se concentrer sur les serveurs. Seuls 28 salariés resteraient employés sur Angers pour des tâches de maintenance des serveurs. D'autres postes seront supprimés dans l'Hexagone, portant le total des suppressions d'emplois à 387.

Annonces Google