Seagate : 800 licenciements et 2 démissions

Alors qu'il ne semble pas subir (pour le moment) de ralentissement de son activité, le fabricant de disques durs Seagate vient d'annoncer la suppression de 10% de ses effectifs aux Etats-Unis, soit 800 personnes au total. Le constructeur n'est pas le seul de ce marché à avoir procédé à de telles coupes, son compétiteur Western Digital lui ayant déjà emboité le pas en supprimant 2 500 emplois. Par ailleurs, le président de Seagate, Bill Watkins, et son directeur opérationnel David Wickersham ont donné dans le même temps leur démission. Stephen Luczo, actuel président du conseil d'administration de Seagate, devient le nouveau président du groupe.

Annonces Google