Pourquoi le SEO devrait être la priorité numéro 1 des startups ?

Si toute entreprise a besoin d’assurer sa visibilité sur Internet, c’est encore plus vrai des startups dont l’existence se joue dès les premiers mois d’activité. Dans cette optique, le SEO reste la voie royale : c’est un levier à la fois efficace, durable et rentable.

 Pour une startup qui se lance, les défis sont nombreux. Elle doit trouver sa place sur son marché, constituer son équipe, vendre son produit/service, personnaliser son offre et affronter de puissants vents contraires – tout ça en simultané. Pour survivre, motivation et dynamisme ne suffisent pas : il faut aussi pouvoir compter sur une stratégie marketing pertinente et efficace, qui garantisse à la marque naissante un maximum de visibilité sur le web. C’est d’autant plus important que les douze premiers mois sont cruciaux pour une jeune pousse. Et qu’il faut profiter de cet intervalle de temps pour se faire un nom digital et se tailler une notoriété solide, sans se brûler les ailes (budgétaires) trop rapidement. Autant de challenges supplémentaires auxquels le SEO permet de répondre trois fois plus efficacement que n’importe quel autre levier marketing !
Le SEO ou la promesse d’une visibilité accrue

À l’ère du web, la visibilité est devenue le nerf de la guerre. Ce n’est plus une question de prix, mais de concurrence. Internet a remis en cause la notion d’espace publicitaire : sur la Toile, il y a de la place pour tout le monde. Et c’est justement le problème. Une jeune startup qui ambitionne de s’imposer sur le marché ne doit plus seulement composer avec les gros acteurs du marché, mais potentiellement avec tous ceux qui espèrent gagner une place au soleil, aussi petite soit-elle.

Seule solution : trouver le chemin (direct) qui mène au public. Se faire connaître des consommateurs. Attirer l’attention des internautes. Et pour cela, regarder du côté des moteurs de recherche : 93 % des expériences online y démarrent. Les trois quarts des internautes s’informent en ligne avant d’acheter un produit ou un service. Et 70 % d’entre eux préfèrent cliquer sur les liens organiques – issus du référencement naturel. C’est dans ce milieu qu’évoluent les futurs clients de votre startup ; c’est donc là qu’il faut aller les chercher. On ne pêche pas de poisson en restant à quai.

Les choses tendent à s’accélérer avec le mobile. Le fait que 75 % des usages digitaux passent désormais par les smartphones et les tablettes renforce l’importance des mécanismes de référencement. À mesure que les requêtes se font plus locales (94 % des recherches sur mobile), qu’elles deviennent vocales (voir cet article) et qu’elles s’appuient sur des expressions clés longue traîne, il devient plus pertinent d’actionner le levier SEO. Celui-ci reste le premier canal d’acquisition de trafic sur Internet. Et celui qui génère le plus de confiance chez les consommateurs (notamment grâce au content marketing, indispensable corollaire de cette stratégie). Pour gagner en visibilité digitale sans perdre de temps, vous avez donc tout intérêt à user et abuser des effets positifs du référencement naturel. C’est aussi la meilleure façon de vous confronter aux entreprises déjà bien installées sur le marché. À condition de travailler des mots-clés bien ciblés et d’optimiser vos pages sur plusieurs plans (la technique, les contenus, la notoriété, les relations presses digitales…), il devient possible de vous frayer une place confortable dans les SERPs de Google.

Et cela, sans avoir à réaliser des investissements marketing au-delà du raisonnable.

Un ROI marketing adapté aux moyens des startups

C’est justement l’autre avantage du SEO, notamment pour une jeune pousse qui n’a pas les reins budgétaires suffisamment solides pour porter le poids d’une lourde campagne publicitaire. Le référencement naturel n’est certes pas gratuit, comme une agence adwords, mais il nécessite des investissements bien moindres que les leviers d’acquisition payants. Et ses effets continuent de se faire sentir bien après que le dernier référenceur a modifié une balise html ou ajouté un backlink. Le ROI, ou retour sur investissement, est crucial pour les startups. Plus encore que pour toute autre entreprise, qui peut déjà compter sur sa trésorerie. Une startup n’a pas le droit à l’erreur : ses campagnes marketing doivent aboutir. En ce sens, investir dans des leviers payants s’avère faussement efficace, puisque tous leurs bienfaits (une visibilité accrue qui bénéficie du positionnement idéal des AdWords ou du ciblage hyper-pointu des publicités sociales, par exemple) s’évanouissent dès lors que vous arrêtez d’abonder financièrement.

L’air de rien, le référencement naturel s’impose comme le levier le plus ROIste. Non content de générer 51 % du trafic web global, le Search est aussi considéré comme plus efficace que toute autre initiative marketing par 57 % des commerçants en B2B. Même s’il est plus difficile à mettre en place et plus long à produire des effets, son efficience à long terme est donc indéniable.

En outre, c’est un levier pérenne : une fois les fondations posées (site web structurellement adapté au SEO, blog professionnel bien alimenté, contenus publiés avec régularité, backlinks en place, etc.), cette stratégie continue d’apporter trafic et prospects pré-qualifiés, d’autant plus susceptibles de se convertir en clients qu’ils savent précisément ce qu’ils sont venus chercher sur le site web/les supports digitaux de votre startup.

Autant d’atouts précieux pour une jeune pousse, qui doit gagner en visibilité au plus vite. Et à moindre coût.

La durabilité, ou comment le SEO vous aide à construire l’avenir

Si elle veut durer, une entreprise doit nécessairement s’appuyer sur des leviers marketing pérennes, qui privilégient une vision à long terme plutôt que des actions éphémères. C’est même une question de bon sens quand il s’agit d’une startup : pour affronter les défis nombreux et menaçants qui vous attendent sur le chemin de la croissance, vous avez tout intérêt à vous construire une embarcation faite pour naviguer longuement et sûrement.

Ça tombe bien : le SEO joue la carte de l’endurance. Quand d’autres méthodes vous font accélérer dès le coup d’envoi, avec le risque de l’essoufflement au premier virage, le référencement naturel vous impose un rythme plus lent, mais mieux assuré. Au-delà du gain en visibilité (voir notre premier argument), c’est la promesse :

  • D’un positionnement à long terme au sommet des résultats des moteurs de recherche (donc un flux régulier de trafic) ;
  • D’une expertise bien installée grâce à des contenus de qualité, capables de répondre avec pertinence aux besoins de vos prospects ;
  • D’un travail positif sur votre e-réputation (essentielle pour une startup, qui a besoin de générer un maximum de confiance) ;
  • D’actions marketing dont les effets se poursuivent, même si vous n’investissez plus dans le SEO.

Autrement dit : actionner le levier du référencement naturel, c’est bâtir l’avenir de votre startup. Demain, après-demain, dans un an, cinq ans, vous pourrez toujours compter sur les contenus publiés et sur les parcours clients définis initialement. Vous n’aurez plus qu’à remettre régulièrement du carburant dans le moteur pour que votre véhicule poursuive sa route sereinement. Et sans caler.

Annonces Google