Pourquoi l'infrastructure convergée, intéresse le secteur informatique

La récente émergence du cloud a contribué à faire apparaître une nouvelle génération d’architectures convergées.

Des solutions plus intelligentes, simples et petites, beaucoup plus efficaces, qui s'appuient sur des technologies plus récentes, et qui peuvent s’intégrer directement avec des solutions de virtualisation, de cloud, mais aussi des services fournissant aux entreprises et aux utilisateurs des informations en temps réel.

Par définition, une infrastructure convergée est une infrastructure unique qui combine serveurs, stockage, équipements réseaux et logiciels, et permet de déployer plus rapidement ces solutions, tout en diminuant les coûts informatiques et les risques de mise en œuvre. Les avantages de ce type d’infrastructure sont aussi bien techniques qu’économiques, raison pour laquelle son adoption par les entreprises a récemment augmenté. Gartner prédit que le segment de l’infrastructure convergée devrait avoir la croissance la plus rapide sur le marché mondial, atteignant 6,35 milliards de dollars d’ici 2019.

Plus concrètement, les infrastructures convergées permettent d'accélérer la mise en œuvre des infrastructures et d'augmenter leur disponibilité. D’autre part, elles garantissent un coût de possession moins élevé, qui signifie que le service informatique perd moins de temps à acquérir et intégrer des produits fournis par différents fournisseurs, et peut ainsi le réinvestir dans les avantages commerciaux qu’il gagne. Malheureusement, les infrastructures reposent encore trop souvent sur des systèmes de stockage encombrants, complexes et faiblement évolutifs, qui ne sont plus adaptés à l’environnement du datacenter moderne.

Voici les trois principales illustrations de ce que la nouvelle génération de solutions d'infrastructure convergée apporte aux entreprises.

Dynamisation de l’activité de l'entreprise

Une meilleure performance des applications d’une entreprise, et plus généralement du niveau de service, serait, selon certaines études, corrélée avec des utilisateurs plus satisfaits et engagés. Suivant cette observation, pour garantir la satisfaction des clients et les faire acheter plus de biens et de services, les entreprises doivent apporter une attention particulière à la productivité de leurs employés et à l’amélioration de leur visibilité sur les données, pour augmenter leur efficacité. Avec une infrastructure performante, qui combine un datacenter en mode bloc dans le cloud et une solution de stockage 100% flash, il est possible de gagner en performance et d’obtenir des mesures intéressantes sur les charges de travail.

Simplification des opérations informatiques

Le stockage a longtemps été problématique pour les infrastructures virtuelles. L'innovation actuelle a tendance à miser sur les silos axés sur les différentes solutions qui composent le système informatique global. Cependant, la prise en charge des bases de données à la fois VDI et OLTP, ou encore l’amélioration du cloud, nécessitent d’adopter un certain nombre de solutions pour y parvenir. Face à cela, une architecture d'infrastructure convergée a l’avantage de simplifier l'administration, de réduire le nombre d’équipements gérés et de diminuer les dépenses d'exploitation (OpEx). Le fait que ce modèle ait été validé et vérifié par de nombreux cas d'utilisation facilite sa mise en œuvre et réduit les risques qui pèsent sur la transformation des datacenters.

Un cadre budgétaire informatique redéfini

Si l’on combine la performance du stockage 100% flash à de puissants algorithmes de déduplication et de compression forte, ainsi qu’à des équipements à la taille limitée, et à des serveurs performants, il est possible d’enregistrer d’importantes économies en matière de consommation énergétique et d’occupation de l’espace, tout en contribuant à simplifier l’administration. De plus, grâce aux efforts de simplification des mises à jour logicielles et matérielles de leurs solutions de stockage par certains fournisseurs, il est plus facile pour les clients d’acquérir des capacités de stockage et/ou de calcul correspondant à leurs besoins, sans avoir à anticiper de nouveaux achats. Selon Gartner, d’ici 2019, 30% des entreprises devraient remplacer leur infrastructure actuelle par des solutions alternatives plus flexibles et économiques, notamment les solutions convergées. 

 

Les datacenters ont beau avoir grandi en taille et en complexité, ils n’ont pas forcément progressé en termes d’évolutivité ou de performance. Dans l’ère numérique actuelle, l'infrastructure informatique est un élément stratégique pour stimuler la transformation de l'entreprise. Les solutions qui combinent un stockage 100% flash à une réduction des données en ligne, ainsi que des technologies réseau et serveur puissantes et évolutives, permettent d’obtenir des charges de travail 100% flash performantes et satisfaisantes, à un prix abordable.

 

  

Annonces Google