Mais que deviennent tous ces sites politiques ?

Les élections présidentielles de 2017 sont maintenant bien derrière nous puisque les citoyens français sortaient ce week-end les gilets jaunes pour dénoncer la politique du gouvernement Macron actuellement en place.

Si certains politiciens sont déjà en train de préparer la prochaine campagne présidentielle, ont-ils pour autant laissé à l’abandon leur média de 2017 ? La réponse est en partie oui.
En effet, après de rapides recherches sur le net, vous remarquerez que le site des élections présidentielles de Marine Le Pen (marine2017.fr) a été détourné de sa vocation première, à savoir : promouvoir le programme du FN (nouvellement Rassemblement national).
En se baladant sur le site, vous découvrez à la place, le "Shopping de Marine" : un comparatif complet sur des appareils électroménagers, sur des aspirateurs, des extracteurs de jus ou encore des robots cuiseurs !

Pourquoi ce changement soudain ? Est-ce que ce site appartient toujours au RN ?
Nous sommes en droit de nous demander si le parti a besoin d’un coup de pouce financier après sa campagne de 2017 mais de là à vendre des aspirateurs Dyson, nous devinons rapidement que le propriétaire n'est plus le même.
Après une rapide enquête, nous nous rendons compte que le nom de domaine a été racheté en février 2018 par une personne, puisqu’il n’avait tout simplement pas été renouvelé par le propriétaire (le Front National à l’époque). Étant donnée les mots et chiffres qui composent cette URL, aucun risque à racheter ce nom de domaine puisqu’il ne se réfère à aucune marque déposée ou nom politique… Une aubaine pour la personne ayant acquis le nom de domaine. En effet, dans le monde des consultants SEO, il est intéressant d’acheter ce type de domaine "populaire" aux yeux de Google pour capter plus facilement du trafic.
Une histoire qui se répète avec de nombreux politiciens…

Il est arrivé la même chose avec le site politique : sarkozy.fr qui lui, s’est transformé en Cabinet Sarkozy et propose dorénavant de la gestion de patrimoine et des conseils en défiscalisation.
Cette fois-ci, la personne ayant rachetée le nom de domaine risque gros à utiliser le nom de famille de l’ancien président de la république Française.
Mais ce n'est pas tout, le site Fillon2017.fr a pour nouveau slogan "Un site utilisant WordPress", le nouveau slogan de l’ancien premier ministre ? Nul doute que le domaine ne lui appartient plus, même si son nom est présent dans l’URL. Un risque encore une fois pour le détenteur du domaine.

Autour du même sujet

Mais que deviennent tous ces sites politiques ?
Mais que deviennent tous ces sites politiques ?

Si certains politiciens sont déjà en train de préparer la prochaine campagne présidentielle, ont-ils pour autant laissé à l’abandon leur média de 2017 ? La réponse est en partie oui. En effet, après de rapides recherches sur le net, vous remarquerez...