Pourquoi les données doivent-elles être sauvegardées partout où elles se trouvent ?

Avec l’essor de l’Internet des objets, les données se multiplient au sein des entreprises constituant un réel patrimoine informatif. Pourtant, leur sauvegarde n’est pas un réflexe. Outre les pannes matérielles, les sauvegardes des données représentent l’un des facteurs-clés de la pérennité de l’entreprise.

Les entreprises doivent toujours garder à l’esprit que les données doivent être sauvegardées peu importe où elles se trouvent. "Comme nous migrons dans le cloud, nous n'avons plus besoin de sauvegarde". Ce commentaire, entendu lors de la dernière conférence HIMSS (Healthcare Information and Management Systems Society), était tout à fait prévisible. En réponse, il a été demandé à l’interlocuteur si son fournisseur de cloud avait accepté de gérer ses stratégies de sauvegarde à sa place ? Ce dernier, perplexe et inquiet, n’a pas su donner une réponse argumentée. Il s’en est suivi une conversation très productive sur ses responsabilités en tant que nouvel utilisateur du cloud.

Malheureusement, cette situation n'est pas unique. Les ransomwares générés par des hackers, qui paralysent entreprises et fournisseurs de cloud sont fréquents. Parallèlement, des erreurs se produisent également en interne : une direction informatique laxiste qui donne trop d’accès aux mauvais utilisateurs, des tâches administratives de bases de données sous traitées par des administrateurs de backup ou d’environnements virtuels, ou encore un stockage primaire utilisé comme du stockage secondaire… Mais peu importe l'endroit où se trouvent vos données, en tant qu’entreprise, vous en êtes le premier responsable.

La compréhension et la mise en place d'une solide politique de protection des données est primordiale pour assurer la conformité et l'opérabilité à long terme. Il faut disposer d'un historique de copies de données pour récupérer la dernière image valide en cas d’attaque malveillante, tel qu’un ransomware, mais aussi d’un plan de restauration pour les besoins opérationnels et quotidiens. Les sauvegardes permettent de voyager dans le temps et de revenir à un état antérieur fonctionnel, mais la stratégie ne s'arrête pas là.

L'utilisation de plusieurs destinations et formats de stockage augmente la résilience de l’infrastructure de sauvegarde. Qu'il s'agisse d'une combinaison de bandes, de stockage sur disque secondaire ou sur cloud, le fait d'avoir un historique de sauvegardes réparti sur plusieurs emplacements, garantit qu’en cas d’imprévu, vous disposez toujours d'un point de récupération. Des copies de sauvegarde situées dans les systèmes en ligne et hors ligne permettent une restauration rapide.

Les applications d'entreprise nécessitent beaucoup d'expertise pour parvenir à sauvegarder et restaurer correctement tout en prévenant la corruption des données. Les applications SaaS en particulier doivent être manipulées avec le plus grand soin. Comprendre le fonctionnement interne des charges de travail et des infrastructures physiques on premise comme dans les environnements natifs cloud pour garantir la reprise en cas d'incident, est fondamental pour l'efficacité opérationnelle et le succès à long terme. Une bonne politique de sauvegarde peut être pilotée par une interface simple et facile à utiliser ou intégrée à une chaîne de production via une API.

En plus de se remettre d'une catastrophe ou d'une attaque de ransomware, de nombreuses entreprises doivent protéger leurs données à des fins de conformité et de réglementation. Une entreprise qui exerce dans la santé peut par exemple être amenée à générer et à extraire des dossiers médicaux en respectant le format et les spécificités qui les caractérisaient il y a plusieurs années, et une institution financière peut avoir besoin de répondre à une demande légale de preuve numérique relative à une transaction particulière. Permettre aux entreprises de répondre à ces besoins en temps voulu n'est pas seulement une bonne chose, mais une exigence légale pour maintenir l'opérabilité.

Ces pratiques contribuent à créer une solide stratégie de protection des données et offrent un niveau de performance et de récupérabilité qui atténue les risques, augmente l'efficacité et facilite la croissance. Avec toutes les technologies innovantes qui apparaissent sur le marché, il peut être facile d'oublier que les utilisateurs finaux sont responsables de la protection de leurs données. La nécessité d'établir une base de référence en matière de recouvrabilité pour la sécurité et la stabilité d'une entreprise ne diminue pas : elle est désormais une priorité.

Pourquoi les données doivent-elles être sauvegardées partout où elles se trouvent ?
Pourquoi les données doivent-elles être sauvegardées partout où elles se trouvent ?

Les entreprises doivent toujours garder à l’esprit que les données doivent être sauvegardées peu importe où elles se trouvent. "Comme nous migrons dans le cloud, nous n'avons plus besoin de sauvegarde" . Ce commentaire, entendu lors de la dernière...