Les éditeurs historiques à l'assaut de la forteresse SaaS Après le CRM, Oracle s'attaque au e-sourcing à la demande

A l'image de Microsoft, Oracle n'aura également pas su résister aux sirènes des applicatifs en ligne. Il faut dire que son président et fondateur, Larry Ellison, sait de quoi il retourne ayant lui-même investi au capital du pure player du progiciel de gestion intégrée en ligne NetSuite.

Mais Oracle sera toutefois allé un cran plus loin que Microsoft, en répondant à des besoins métiers verticaux et non plus seulement horizontaux avec sa killer app Oracle Siebel CRM On Demand.

Oracle Sourcing On Demand disponible en tant qu'application hébergée chez Oralce ou e-Three

Cest aussi le cas, et de façon beaucoup plus récente, avec son offre Sourcing On Demand. Elaborée sur la base du socle applicatif Oracle E-Business Suite Release R12, Sourcing On Demand est proposé en 2 modes de fourniture complémentaires : soit en tant qu'application hébergée par les soins d'Oracle, soit par le biais du britannique e-Three.

Pas seulement intéressé par les applicatifs en mode SaaS, Oracle se positionne plus globalement comme un acteur du PaaS (Platform as a Service) en mettant à la disposition des fournisseurs de ce type de services, les infrastructures techniques et applicatives nécessaires pour les supporter (systèmes de bases de données, serveurs de stockage...).

Serveurs